Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Fade made in France

, ,

Publié le

Analyse

Fade made in France

On le sait, la chasse en meute n’est pas la spécialité des industries agroalimentaires françaises. Pris au piège de la guerre des prix, les industriels hexagonaux peinent à s’unir pour conquérir les marchés étrangers. Résultat, à peine 25 % des 17 647 entreprises du secteur sont présentes à l’étranger. Dans les allées du Salon international de l’alimentation (Sial), cette dispersion des forces est flagrante. Bretagne, Occitanie, Normandie, Hauts-de-France…

Les régions sont présentes et rivalisent d’ingéniosité pour attirer l’attention des acheteurs internationaux, quitte à les détourner du made in France. Convaincue que l’union fera la force de l’agro-industrie française, l’Association nationale des industries alimentaires (Ania) tente, tant bien que mal, de rectifier le tir. Elle vient d’annoncer un " plan Marshall des exportations " et ne lésine pas sur les moyens pour le mettre en œuvre.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la France, pays organisateur du salon, ne disposait jusqu’à présent d’aucun emplacement pour promouvoir les forces de ses industriels. La première mesure de la nouvelle stratégie de l’Ania est la mise en place d’un stand France, en partenariat avec Business France.

Pour l’instant, derrière la bannière bleu blanc rouge, les représentants de l’industrie française se contentent d’un terne " Made in France, made with love ". Un discours un peu léger pour répondre à une concurrence étrangère qui n’hésite pas à mettre en avant l’adéquation de ses produits aux nouvelles attentes des consommateurs. À ce titre, les Irlandais, surfant sur la vague bio avec la bannière Green Ireland, ou les Italiens, qui s’affichent comme les rois du terroir dans un stand épuré et haut de gamme, ont fière allure… Deux créneaux sur lesquels les entreprises françaises pourraient également s’imposer.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle