Facebook va créer un millier de postes en Irlande en 2019

DUBLIN (Reuters) - Facebook va recruter un millier de personnes cette année à son siège international en Irlande, essentiellement pour renforcer la surveillance des contenus diffusés sur le réseau social.
Partager
Facebook va créer un millier de postes en Irlande en 2019
Facebook va recruter un millier de personnes cette année à son siège international en Irlande, essentiellement pour renforcer la surveillance des contenus diffusés sur le réseau social. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Il s'agit du deuxième plan de recrutement massif en Irlande annoncé par une grande entreprise américaine en l'espace de quelques jours. Salesforce, spécialiste des logiciels d'informatique dématérialisée, a déclaré vendredi qu'il allait plus que doubler ses effectifs dans ce pays au cours des cinq prochaines années en créant 1.500 postes.

Facebook a lancé en fin d'année dernière la création d'un nouvel ensemble de bureaux à Dublin, qui lui permettra de quadrupler de surface et de plus que doubler ses effectifs dans la capitale irlandaise, où il emploie actuellement plus de 4.000 personnes.

"Facebook a connu des temps difficiles ces dernières années et c'est parce que nous devons faire mieux pour préserver la sécurité des personnes sur notre plate-forme", a dit Sheryl Sandberg, directrice générale adjointe du groupe, dans un discours lundi à Dublin.

"Nous avons augmenté de manière massive nos investissements dans la sécurité. Cela signifie des emplois. Nous le faisons beaucoup en Irlande et aujourd'hui nous allons recruter un millier de personnes supplémentaires en Irlande rien qu'au cours de l'année à venir", a-t-elle ajouté.

Facebook ne comptait que 30 salariés en Irlande lorsqu'il s'y est implanté il y a dix ans. Il y emploie désormais des ingénieurs, des juristes et des responsables commerciaux.

Leo Varadkar, le Premier ministre irlandais, s'est réjoui sur Twitter de l'annonce de Facebook, qui constitue à ses yeux "un nouveau témoignage important de confiance dans l'économie irlandaise à un moment particulièrement bienvenu, étant donné l'incertitude provoquée par le Brexit".

(Padraic Halpin; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS