Facebook plus visité que les sites de Microsoft au Royaume-Uni

LONDRES (Reuters) - Facebook a été pour la première fois plus visité que les sites de Microsoft au Royaume-Uni le mois dernier, devenant ainsi le second site le plus prisé du pays après Google, a déclaré l'agence de mesure d'audience UKOM/Nielsen.

Partager

Facebook a attiré 26,8 millions de visiteurs au Royaume-Uni en mai, soit 7% de plus que le même mois de l'an dernier, alors qu'au total, les sites de Microsoft MSN/WindowsLive/Bing ont attiré 26,2 millions de visiteurs.

Google a quant à lui séduit 33,9 millions d'internautes et Twitter 6,1 millions.

"La croissance du nombre de visiteurs de ces réseaux sociaux est dorénavant tirée par les plus personnes de plus 50 ans. Il y a seulement quelques années, cette tranche d'âge aurait pu ne pas se sentir à sa place sur ces sites," a déclaré le directeur général d'UKOM James Smythe.

Le réseau social professionnel LinkedIn, dont la valorisation a bondi de 58% à 6,65 milliards de dollars (4,7 milliards d'euros) depuis son entrée en Bourse le mois dernier, a enregistré 3,6 millions de visiteurs en Grande-Bretagne en mai, soit 57% de plus que l'an dernier.

Ailleurs dans le monde, Facebook a attiré 140 millions de visiteurs aux Etats-Unis, soit une hausse de 12%. En France, le nombre de consultations du site a bondi de 18%, en Espagne de 7%, en Allemagne de 72% et en Italie de 26%.

Le nombre de visiteurs de Twitter a connu une hausse de 22% aux Etats-Unis, de 48% en France, ou encore 58% en Italie. Mais le nombre de consultations du site en Allemagne a reculé de 11%.

UKOM/Nielsen a suivi le comportement de 50.000 internautes au Royaume-Uni, et dans les autres pays.

Georgina Prodhan, Mehdi-Nicolas El Moueffak pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS