Electronique

Facebook marche sur les plates-bandes de Google

, , ,

Publié le

Pendant que Google tente de l'imiter avec son réseau social Google +, Facebook passe à l’attaque avec une nouvelle version de son site. Elle vient directement concurrencer le moteur de recherche en matière d’outil de promotion des marques.

Facebook marche sur les plates-bandes de Google © rutty - Flickr - C.C

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a annoncé la semaine dernière des évolutions majeures de son réseau social. Ce qui ressemble à un relooking amélioré cache à peine la volonté de se positionner comme un moteur de recommandation pour les marques. Pour commencer, Facebook a ouvert toutes les vannes. Tout ce que les abonnés publient, lisent, écoutent, visionnent est désormais automatiquement partagé avec tous leurs "amis". En temps réel qui plus est.

Objectif ? S’appuyer sur la confiance que les usagers du réseau se portent les uns aux autres pour influencer leurs usages, et surtout leur consommation. Quand un membre écoute un morceau de musique ou regarde une vidéo, tous ses "amis" le savent, et peuvent avoir envie d'en faire autant, voire d'acheter le morceau ou la vidéo.

Changement de priorité

Mais ce n'est pas tout, Facebook choisit désormais aussi ce qui s'affiche dans le fil d'actualités de ses adeptes. Cette page sur laquelle défilait auparavant les publications de vos amis dans un très rassurant ordre chronologique... Désormais, c’est le réseau qui décide d’afficher telle ou telle information en priorité sur votre page. En fonction de ce que vous avez déjà publié ou partagé, des amis que vous “lisez” le plus souvent, des pages Facebook que vous avez l’habitude de consulter...  De savantes formules mathématiques vous inciteront à préférer partir en week-end Bretagne plutôt qu’en Bourgogne ou, qui sait, à opter pour un lave-linge Vedette plutôt que Whirpool…

Des algorithmes. Le mot est lâché. Pendant que Google regarde ailleurs, occupé à se doter de brevets défensifs pour son système d’exploitation Android, face à un Apple déchainé, et peine à convaincre avec son propre réseau social Google +, Facebook marche sur ses plates-bandes. Dans les entreprises du monde entier, les équipes marketing, animateurs de communauté en tête, avaient appris à positionner leurs offres de la façon la plus efficace possible dans Google. Désormais, il leur faudra aussi apprivoiser les “recommandations” Facebook. Et ce sera une autre paire de manches. Comment les marques influenceront-elles efficacement un internaute par le biais de ses amis ?

Mais avant de réellement contrer Google, le réseau de Mark Zuckerberg va devoir faire face au mécontentement de ses usagers. Tous n’ont pas apprécié, loin de là, que toutes leurs activités soient soudain dévoilées au plus grand nombre, sans qu’on leur demande leur avis...

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte