Facebook limoge un employé mécontent de l'inaction face aux propos de Trump

SAN FRANCISCO (Reuters) - Facebook a confirmé vendredi avoir licencié un employé ayant critiqué la décision de Mark Zuckerberg de ne pas prendre de mesure contre des publications à caractère violent du président américain Donald Trump, reprochant à ce salarié d'avoir critiqué publiquement le silence d'un collègue sur la question.
Partager
Facebook limoge un employé mécontent de l'inaction face aux propos de Trump
Facebook a confirmé vendredi avoir licencié un employé ayant critiqué la décision de Mark Zuckerberg (photo) de ne pas prendre de mesure contre des publications à caractère violent du président américain Donald Trump, reprochant à ce salarié d'avoir critiqué publiquement le silence d'un collègue sur la question. /Photo d'archives/REUTERS/Erin Scott

Brandon Dail, ingénieur chargé des interfaces utilisateurs basé à Seattle, selon son profil sur les réseaux sociaux, a annoncé sur Twitter avoir été limogé pour avoir publiquement reproché à un collaborateur son refus de publier lui aussi un communiqué en soutien au mouvement Black Lives Matter après la mort de George Floyd le mois dernier.

Facebook a confirmé la description faite par Brandon Dail de son licenciement mais n'a fourni aucune information supplémentaire.

Brandon Dail n'a pas répondu à une demande de commentaire.

Plusieurs dizaines d'employés de Facebook, dont Brandon Dail et six membres de son équipe, ont quitté temporairement leur bureau - en télétravail - le 1er juin pour protester contre la gestion par Mark Zuckerberg de publications de Donald Trump, alors que Twitter a averti ses utilisateurs sur la véracité de propos du président américain puis masqué un autre tweet présidentiel pour "apologie de la violence" après la mort de George Floyd.

Au cours d'une réunion tendue durant laquelle Mark Zuckerberg a réaffirmé sa décision de ne pas prendre de mesures à l'égard des publications de Donald Trump, Brandon Dail avait tweeté qu'il était "très clair que la direction refuse de nous soutenir".

(Katie Paul; version française Jean Terzian)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS