Face aux surcapacités, GDF pourrait mettre trois centrales à gaz à l’arrêt

GDF Suez pourrait décider la mise sous cocon de 3 de ses 4 centrales à gaz françaises. Le groupe électricien espère ainsi faire face aux surcapacités qui touchent l’Europe.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Face aux surcapacités, GDF pourrait mettre trois centrales à gaz à l’arrêt

Après Eon et l’abandon de son projet de centrale à gaz à Hornaing, c’est au tour de GDF Suez de se détourner du gaz. Selon des informations des Echos, confirmées par une source proche à l’AFP, le groupe français serait sur le point d’annoncer à ses salariés l’arrêt partiel ou la mise sous cocon de 3 centrales dans le pays.

La direction du groupe doit rencontrer, ce jeudi 11 avril, les instances représentatives du personnel, selon une source citée par l’AFP. Selon elle, les centrales de Cycofos à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), de Combigolfe, sur ce même site de Fos, et de SPEM à Montoir-en-Bretagne (Loire-Atlantique) sont concernées.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La première serait mise sous cocon pour une durée indéterminée. La direction se laisse donc la possibilité de redémarrer la centrale. Les deux autres devraient être mises à l’arrêt pendant l’été mais redémarrées cet hiver.

Sollicité par l’AFP, GDF Suez a indiqué "avoir mené une réflexion sur un projet de réorganisation et d'optimisation d'activité de nos centrales thermiques en France". "Une décision devrait être prise dans les prochaines semaines", a précisé une porte-parole.

Alors que le marché européen de l’électricité est confronté à des problèmes de surcapacité, les centrales au gaz souffrent particulièrement. Elles pâtissent notamment de la concurrence de l'électricité d'origine renouvelable injectée prioritairement dans le réseau et du renouveau du charbon, dont le prix a baissé en Europe du fait d'importations américaines bon marché.

Astrid Gouzik

0 Commentaire

Face aux surcapacités, GDF pourrait mettre trois centrales à gaz à l’arrêt

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS