Face au libre, Microsoft menace

,

Publié le

Pour freiner l'adoption de logiciels open source en entreprise, Microsoft hausse le ton. Le système d'exploitation Linux et la suite bureautique OpenOffice violeraient, avec quelques autres logiciels libres, 235 de ses brevets. Les entreprises qui les utilisent ne respecteraient donc pas la propriété intellectuelle. Mais la faute pourrait être difficile à démontrer. Linus Torvalds, le créateur du noyau Linux, rappelle que les innovations contestées datent des années 1960, donc hors protection. La manoeuvre de Microsoft viserait en fait à inciter d'autres acteurs à rejoindre l'accord d'interopérabilité signé fin 2006 avec Novell, l'un des principaux distributeurs de Linux. Comme vient de le faire Dell.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte