Face au "harcèlement fiscal", le Medef menace de sortir du pacte de responsabilité

Dans une interview accordée au Figaro, le numéro deux du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, dénonce un "harcèlement fiscal jamais vu" sur les entreprises françaises. Il évoque une possible sortie de l'organisation patronale du pacte de responsabilité.

Partager

Face au

Geoffroy Roux de Bézieux se fait le porte-voix du mécontentement qui règne au Medef. Dans une interview publiée dans Le Figaro de ce mercredi 4 juin, le numéro deux de l'organisation patronale dénonce "un harcèlement fiscal jamais vu" sur les entreprises. D'après lui, la baisse de fiscalité promise par le gouvernement n'est qu'une "supercherie".

"Les chefs d'entreprise ne verront aucune différence sur leur feuille d'impôt en 2015. Il y aura bien une baisse d'un milliard de la C3S (impôt sur le chiffre d'affaires) mais l'essentiel des 6 milliards de suppressions ne devrait avoir lieu qu'en 2017, année de l'élection" présidentielle, explique Geoffroy Roux de Bézieux.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Il faudra s'acquitter dès l'année prochaine de la taxe carbone, dont on ne connaît pas les détails mais qui atteindra plusieurs centaines de millions pour les entreprises. Et aussi de l'écotaxe, remaniée par le Parlement, qui rapportera 1 milliard. Sans oublier la surtaxe sur l'impôt sur les sociétés, prolongée d'un an, soit plus de 2,5 milliards. S'ajoute à ce cocktail toxique un risque très fort sur la fiscalité locale", poursuit le chef d'entreprise.

Menace de sortie du pacte de responsabilité

"Il ne faudrait pas qu'à force de réduire le pacte de responsabilité le gouvernement nous pousse à en sortir", menace-t-il, jugeant "surréaliste" le "débat sur les cadeaux aux entreprises".

Le représentant de l'organisation patronale répond ainsi au secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, dont le syndicat est en congrès à Marseille cette semaine. Evoquant le pacte de responsabilité, qui prévoit une baisse du coût du travail pour les entreprises, le représentant syndical a estimé que si le patronat continue ses "plaintes" et ses "diversions", il faudrait "corriger" les aides, voire les "supprimer".

Pour François Rebsamen, le Medef doit respecter ses engagements

Invité de RTL ce mercredi matin, le ministre de l'Emploi, François Rebsamen a repris l'argumentaire de Laurent Berger. "Alors même que nous faisons un effort sans précédent de 41 milliards d'euros, on ne peut pas entendre sans arrêt les entreprises se plaindre, geindre et pleurnicher", a-t-il déclaré.

"Ils ont pris des engagements, ils doivent les respecter, a martelé François Rebsamen. Ils ne peuvent pas renier leur signature du pacte de responsabilité".

Julien Bonnet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS