Face au covid-19, les commandes en lignes bondissent et Amazon recrute

L'épidémie de Covid-19 stimule l'activité d'Amazon. Lundi 16 mars, le géant du commerce électronique a annoncé le recrutement de 100 000 employés supplémentaires aux Etats-Unis afin de pouvoir répondre au bond de commandes en ligne engendré par l'épidémie de Covid-19. 

Partager
Face au covid-19, les commandes en lignes bondissent et Amazon recrute
Amazon a déclaré lundi qu'il allait recruter 100.000 employés pour ses entrepôts et ses livraisons aux Etats-Unis afin de faire face à un bond des commandes en ligne, alors que de nombreux consommateurs se sont tournés vers internet depuis le début de l'épidémie de coronavirus. /Photo prise 5 novembre 2019/REUTERS/Pascal Rossignol

Alors que de nombreuses usines ferment leur portes face au Covid-19, le commerce en ligne profite des limitations de déplacement. Lundi 16 mars, Amazon a déclaré qu'il allait recruter 100.000 employés pour ses entrepôts et ses livraisons aux Etats-Unis afin de faire face à un bond des commandes en ligne, alors que de nombreux consommateurs se sont tournés vers internet depuis le début de l'épidémie de coronavirus.

À LIRE AUSSI

[Covid-19] Doit-on craindre une pénurie dans l'agroalimentaire ?

Aux Etats-Unis, les supermarchés et le commerce en ligne recrutent les personnes privées d'emploi par la crise

Tandis que les rayons des supermarchés ont été vidés par des consommateurs craignant une mise en confinement ou une pénurie des produits de première nécessité, les distributeurs s'activent pour ravitailler leurs stocks de produits alimentaires et d'hygiène et pour disposer de personnel en magasins et pour les livraisons.

De même qu'Amazon, plusieurs chaînes de supermarchés américaines cherchent à recruter pour faire face à un afflux de clients et de commandes en ligne.

Ces entreprises se tournent vers les personnels de restaurants, du secteur du tourisme et du divertissement, qui sont soudainement à la recherche d'un emploi après la fermeture de nombreux établissements dans le cadre de mesures de lutte contre le coronavirus.

À LIRE AUSSI

[Coronavirus] 900 entreprises françaises ont demandé à se mettre en chômage partiel

Le salaire minimum augmenté de deux dollars de l'heure

"Nous voulons que ces personnes sachent que nous les accueillons dans nos équipes jusqu'à ce que la situation revienne à la normale et que leurs employeurs précédents soient en mesures de les réembaucher", a dit Amazon sur son blog.

Le nombre de salariés du distributeur en ligne américain varie de manière saisonnière, avec un récent pic de 798.000 employés à temps plein et à temps partiel pour les fêtes de fin d'année.

Pour attirer de nouveaux employés, Amazon a indiqué qu'il allait augmenter de 2 dollars, soit à 17 dollars, le salaire horaire minimum pour ses employés aux Etats-Unis jusqu'en avril.

À LIRE AUSSI

L’Union européenne anticipe une récession de l’ordre de 1 % en 2020, prévient Thierry Breton

La firme a dit s'attendre à ce que la hausse du taux horaire pour ses employés en Amérique du Nord et en Europe représente un coût de plus de 350 millions de dollars.

Avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité /Navigabilité F/H

Safran - 09/11/2022 - CDI - Niort

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Fourniture de bois et de matériel de menuiserie

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS