Quotidien des Usines

Face à la baisse des ventes, Forège supprime 119 emplois

,

Publié le

Social

Sorti de la procédure de sauvegarde en mai 2008 après 119 suppressions de postes et un ré-étalement de sa dette, Forège replonge dans un nouveau plan.

Placée en redressement judiciaire le 1er avril 2009, la société vient de présenter un plan de sauvegarde de l'emploi de 124 suppressions de postes : 110 (sur 242) dans l'unité de production de Treize-Septiers (siège social) et 14 (sur 36) chez Boissigny distribution, sa filiale de L'Hébergement dédiée au contrôle qualité et à la retouche des meubles fabriqués par la filiale roumaine.

Celle-ci, qui n'est pas concernée par le redressement judiciaire, sera encore amputée de 10 % de sa masse salariale ramenant l'effectif à 135, contre 170 au début de l'année.

En cause, la fermeture de la Camif qui fournissait Forège en meubles et bibliothèques, l'arrêt de la sous-traitance pour l'aménagement des bateaux Jeanneau et la baisse générale des commandes. A cela s'ajoute une dette qualifiée « d'énorme » par le tribunal et un chiffre d'affaires en chute libre (25 millions d'euros en 2008 contre le double en 2005).

Selon les syndicats, la seule issue est la vente de l'usine roumaine et du site de L'Hébergement pour réinjecter des fonds dans l'usine de Treize-Septiers et y concentrer production et distribution. Une hypothèse étudiée par les dirigeants qui « condamnerait l'ensemble de la société », indique Bruno Chaudière, directeur général de Forège.

Le directeur général espère que ce « recalibrage » de l'entreprise par rapport au marché et les actions commerciales en cours permettront un retour à la rentabilité et le renouvellement dès la période d'observation.

En Pays de la Loire, Olivia Bassi

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte