L'Usine Aéro

Fabrice Brégier veut rassurer sur le calendrier de livraison du nouvel A350

,

Publié le

Le nouveau patron d’Airbus estime dans un entretien au journal Financial Times le 25 juin que l’avion du groupe européen n’accusera pas le même retard que son concurrent Boeing 787 Dreamliner.

Fabrice Brégier veut rassurer sur le calendrier de livraison du nouvel A350 © e'm company / H. Goussé

"Je suis prêt à prendre le pari que le groupe ne connaîtra pas le retard de trois ans enregistré par le Boeing 787 Dreamliner", annonce Fabrice Brégier.

Le nouveau patron d’Airbus a donc confirmé le calendrier de livraison du nouvel A350. Il le juge tenable même si difficile.

Airbus fera "mieux", "disons-le comme cela, avec l'A350 que le consensus du marché nous voit faire", ajouté le responsable.

Début avril Airbus a début l’assemblage final du premier A350 qui doit entrer en service en 2014 pour venir concurrencer les Boeing 777 et 787.

Cette première cellule d'A350 XWB sera utilisée pour les essais statiques que tous les nouveaux avions doivent effectuer dans le cadre de leur processus de certification. L'assemblage du premier A350 destiné aux essais en vol, débutera au cours de l'été, avait alors indiqué le constructeur.

Cet avion fait partie de la nouvelle famille de gros porteurs de moyenne capacité d’Airbus. Mais ce programme accuse un retard de six mois du fait de problèmes avec des sous-traitants.

Le déroulement du programme reste délicat compte tenu de l'utilisation du composite en grande quantité, un défi industriel pour les constructeurs aéronautiques.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte