Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Fabrication Automatique Gerlbelot inaugure sa fonderie en Haute-Savoie

, , ,

Publié le

F. A. Gerbelot a investi 4,5 millions d’euros pour se doter d’une fonderie à Marnaz (Haute-Savoie), une activité jusqu'alors sous-traitée en Allemagne. Elle intègre la fourniture de sa matière première et compte aussi fournir les entreprises de la vallée de l’Arve.

Fabrication Automatique Gerlbelot inaugure sa fonderie en Haute-Savoie © Fonderie du Mont Blanc

F. A. Gerbelot a investi 4,5 millions d’euros pour se doter d’une fonderie, une activité jusqu'alors sous-traitée en Allemagne. Elle intègre la fourniture de sa matière première et compte aussi fournir les entreprises de la vallée de l’Arve.

L’entreprise Fabrications Automatiques Gerbelot (F. A. Gerbelot), spécialisée dans la mécanique de précision, a inauguré le 4 avril à Marnaz (Haute-Savoie) la Fonderie du Mont-Blanc, ce qui lui permet d’intégrer une activité jusqu’alors sous-traitée en Allemagne. En 2011, son fournisseur allemand Metallguss a annoncé la cessation de son activité de fonderie pour fin 2013.

Le projet naît alors de se doter d’une fonderie, sur un terrain situé à quelques kilomètres du siège de F. A. Gerbelot, à Cluses, dans la vallée de l’Arve. La Fonderie du Mont-Blanc est construite sur un terrain de 3 500 mètres carrés, avec 2 500 mètres carrés de réserve à pour un éventuel agrandissement ou un regroupement futur des activités du groupe. Elle a vu le jour le 6 juillet 2013.

Leader sur le marché français du dentaire

F. A. Gerbelot a deux activités : la fabrication de cages de roulements, une activité historique qui représente aujourd’hui 70 % du chiffre d’affaires annuel et 30 % du résultat de l’entreprise, et la conception, le montage et la commercialisation de simulateurs de mâchoires (les articulateurs) et d’arc faciaux. Cette activité, pour laquelle l’entreprise revendique une place de leader sur le marché français du dentaire et une deuxième position au niveau européen, représente 30 % du chiffre d’affaires et 70 % de son résultat total. Elle a réalisé un chiffre d’affaires de 3,6 millions d’euros en 2013 et emploie 22 salariés.

Soutiens de partenaires financiers

F. A. Gerbelot a investi 4,5 millions d’euros pour la construction de sa fonderie, avec 750 000 euros de sa propre trésorerie, et la participation de partenaires financiers. Le FCPR Arve Industries Capital, dispositif du pôle de compétitivité Arve Industries, s’est engagé au capital à hauteur de 400 000 euros (FIP Avenir Décolletage géré par Amundi), Expansinvest de la Banque Populaire des Alpes pour 300 000 euros, le Fonds régional d'investissement Rhône-Alpes pour 100 000 euros (géré par Siparex), BPI France avec un prêt participatif de 700 000 euros, la Banque populaire des Alpes pour 900 000 euros, le Crédit Agricole à hauteur de 671 000 euros, le Crédit Coopératif avec 450 000 euros, le CIC avec un prêt de 250 000 euros.

"Notre objectif pour la fonderie est d’atteindre un chiffre d’affaires de 1,4 million d’euros cette année et 2 millions au cours des prochaines années, explique Alain Parmentier, PDG de Fabrication Automatique Gerlbelot et de la Fonderie du Mont-Blanc. Avec F. A. Gerbelot, nous espérons atteindre 4,5 millions d’euros de chiffre d’affaires rapidement. Nous ne sommes plus limités par les capacités de production de notre fournisseur. Nous allons aller chercher de nouveaux marchés à l’export pour les cages de roulements. Dans le dentaire, nous sommes leader français avec 70 % du marché. Nous visons la place de n°1 européen et comptons augmenter notre chiffre de 20 à 30 %." Entre 2009 et 2013, l’entreprise a investi 2 millions d’euros pour accroître ses capacités de production.

25 emplois d'ici 2016

L’installation de la Fonderie a créé pour l’heure sept emplois, et implanté de nouveaux métiers sur le territoire, comme celui de fondeur ou d’ingénieur fondeur. Elle devrait compter dix salariés à la fin de l’année et quinze embauches sont prévues d’ici la fin 2016, en fonction de l’activité. Elle est équipée de deux fours d’une capacité de 550 kg chacun, pouvant produire jusqu’à 1 700 kg de laiton en fusion chaque jour, soit la quantité nécessaire pour la fabrication d’une dizaine de tubes. Selon le carnet de commande, elle prévoit quatre à cinq jours de coulées par semaine. Pour la fabrication des tubes laiton, elle a opté pour un procédé de centrifugation, encore très peu utilisée en France, et dispose d’une centrifugeuse. Un espace a été prévu pour en accueillir une seconde dans le futur.

F. A. Gerbelot intègre la fourniture de matière première et l’étape production d’ébauches, mais l’objectif est aussi de fournir des entreprises du territoire et de répondre à des demandes spécifiques en petites pièces (diamètre inférieur à 100 mm) conçues dans différents alliages. La Fonderie est ainsi équipée d’un tour avec embarreur, en vue notamment de fournir le secteur aéronautique.

F.A.Gerbelot a été créée en 1952. Les deux entités, Fabrications Automatiques Gerbelot (F.A. Gerbelot) et la Fonderie du Mont-Blanc, sont regroupées dans la Holding FAG créée en 2003.

Dorothée Thénot

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle