Fabrication Additive : 15 acteurs reconnus pour leur expertise

Publié le

Publi-rédactionnel De la conception à la fourniture d’outils de simulation et d’optimisation, de machines d’impression 3D en passant par le transfert technologique et l’aménagement de lignes complètes automatisées en vue de réaliser du prototypage, de la petite, moyenne et grande série en céramique, métal, polymères, résines, bois ou autres matériaux biosourcés, voici 15 acteurs incontournables du marché de la fabrication additive pour maîtriser la totalité de la chaîne numérique.  

Fabrication Additive : 15 acteurs reconnus pour leur expertise

POLLEN AM

Des pièces flexibles et multi-matériaux, façonnées en impression 3D

Créée en 2013, l’entreprise française propose une technologie d’impression 3D unique aux industriels. La technologie se décline désormais en deux gammes : la Pam Series MC dédiée à la production de pièces en céramique et en métal, et la gamme New Pam Series P dédiée aux polymères. Pollen AM s’appuie sur la technologie PAM (Pellet Additive Manufacturing), avec une expertise unique sur les thermoplastiques, notamment les élastomères : « À partir des matières premières disponibles sur le marché, tout industriel peut créer une pièce flexible grâce à notre machine à extrusion directe de granulés. Les pièces produites peuvent être composées de 4 matériaux différents, sans limite de dureté. C’est inédit à l’échelle industrielle » indique Didier Fonta, directeur des opérations chez Pollen AM.

De nouvelles propriétés sont ainsi atteignables, notamment en matière d’étanchéité. Les certificats matières existants sont compatibles avecla technologie Pam permettant de produire des pièces conformes aux normes contact peau, alimentaire, retardant feu, etc.

https://pollen.am/fr/

 

ERPRO GROUP

De l’emballage cosmétique aux armatures de lunettes en série

Outre les marchés qu’elle a contractés dans le domaine de la cosmétique avec Chanel et L’Oréal, la société Erpro Group renforce ses activités dans les domaines du confort de la personne. Elle produit ainsi en série des embouts d’écouteurs personnalisés pour la start-up lyonnaise MyFit Solutions.

Une application mobile via l’utilisation d’un smartphone permettra de réaliser une capture de l’oreille puis d’analyser, de modéliser en 3D les embouts et d’envoyer les fichiers à Erpro qui se chargera de leur production grâce à la technologie CLIP™ de Carbon®. Un autre contrat a été conclu avec l’opticien Atol pour fabriquer les lunettes connectées « Senior Care » qui intègrent de l’intelligence artificielle. Elle produit également des semelles orthopédiques à façon pour Xfeet. Réunissant 6 entités dont Erpro, Sprint, Erpro 3D Factory et 3D Nord Factory, DPN et Silinnov, Erpro Group s’adresse à tous les secteurs d’activités dont l’automobile, l’aéronautique, l’industrie, la cosmétique, le luxe, le médical et la grande distribution.

www.erpro-group.com

 

INETYX

Entreprise innovante, appuie son développement sur des partenariats

Après 4 années de recherche et de développement, Inetyx, installée en Auvergne, livre cette année, les premiers systèmes AMW300X en France.

Substituant la poudre par un fil métallique, le procédé AMW rend accessible l’impression 3D métallique dans les différents secteurs de la mécanique, dans les environnements de recherche, de formation, de production.

Tous les secteurs industriels sont concernés par cette innovation : l’aéronautique, l’automobile, l’énergie, le biomédical, la formation… Inetyx met en œuvre des partenariats, universitaires, industriels, et commerciaux afin d’accélérer son développement, tant en France qu’à l’international.

www.inetyx.com

 

ALSIMA

Favoriser la connaissance pour tous sur l’impression 3D

La société d’intégration de solutions et de formation a fait de la diffusion des savoir-faire en impression 3D FDM sa vocation. Plusieurs documents sont ainsi diffusés sur simple demande, et seront bientôt complétés par un média web gratuit.

L’esprit même de l’impression 3D et des passionnés qui font évoluer le secteur. Le livre blanc Alsima compile près de 270 cas concrets de déploiement de l’impression 3D FDM dans l’industrie. Un livret détaille par ailleurs son savoir-faire (méthode AMPEM) dans l’accompagnement à l’intégration. Enfin, un protocole d’impression 3D détaille l’ensemble des réglages nécessaires pour les usages voulus, et les méthodes de paramétrage. Instructif !

www.alsima.tech

 

AM SOLUTIONS

Leader de la finition de pièces FA, avec la M1 Basic

La machine M1 Basic est la petite dernière d’AM Solutions, conçue pour la finition de surface de pièces issues de fabrication additive. Développée au sein du groupe Rösler, cette solution est économique, mobile, compacte, insonorisée, autonome (grâce à son système intégré de recyclage d’effluents) et simple d’utilisation (avec son écran tactile de contrôle).

AM Solutions s’appuie sur un savoir-faire unique grâce auquel les technologies de tribofinition aujourd’hui validées permettent d’améliorer l’aspect et la fonctionnalité des pièces, gage de qualité perçue et de différenciation. L’automatisation de ces solutions industrielles garantit économie et résultats constants. Le centre d’essais optimise quotidiennement ces solutions en réponse aux besoins techniques des clients.

www.solutions-for-am.com

 

LAAM

Livraison d’O-ring à Airbus, dès le 30 septembre

Produite en Inconel 718 (alliage de nickel-chrome), la pièce baptisée O-ring permet le dégivrage de la lèvre d’entrée d’air du moteur de l’Airbus A350. Leur livraison vient de débuter à l’usine Airbus de Saint-Nazaire.

Pour assurer ce marché stratégique obtenu en 2018, LISI AEROSPACE Additive Manufacturing dispose de 2 machines dédiées utilisant la technologie d’impression 3D DMLS (pour Direct Metal Laser Sintering). L’impression d’O-ring, pièce partiellement redesignée, nécessite plusieurs dizaines d’heures de fusion de poudre et différents post-traitements menant à une pièce montable sur appareil. LAAM assurera la livraison d’une centaine de pièces par an à Airbus.

www.lisi-aerospace-am.com

 

ALLIANCE FUSIA-FREYSSINET AERO EQUIPMENT

La fabrication additive passe à l’étape industrielle

Avec plus de 50 projets de recherche depuis 2011, Fusia a développé un savoir-faire et une expertise technologique de pointe dans la fabrication additive de la conception pour l’additif jusqu’aux finitions des pièces réalisées en impression 3D métal.

Depuis son intégration en 2018 au sous-traitant aéronautique tarnais, la start-up a résolument pris son envol avec des premiers contrats dans l’aérospatial et l’aéronautique pour la fabrication de pièces en série, et entame sa diversification vers d’autres secteurs d’activité tels que le ferroviaire et l’automobile afin d’apporter une réponse globale aux besoins des industriels.

Une success-story qui signe la complémentarité entre une entreprise aussi audacieuse qu’experte et un industriel réputé qui a vu toute la valeur ajoutée de s’agréger ces compétences éprouvées en fabrication additive.

www.fusia.fr

 

AMP

Des planches de bord produites en un temps record

L’automobile est un des marchés clés pour Anjou Maquettes Prototypes. Dans ce domaine, la PME a achevé une commande d’envergure en 2019, confirmant son savoir-faire unique. Après avoir créé un moule de grande dimension de 530 kg, AMP a réalisé, à la demande du constructeur Renault, 42 planches de bord X62 (Master).

Avec l’injection basse pression (RIM), la PME a pu réaliser les premières pièces en 4 semaines, puis assurer la production à un rythme de 5 planches de bord/semaine.

www.amp49.com

 

BINC INDUSTRIES FRANCE

Une machine pour traiter les grandes pièces dans l’énergie

Après l’aéronautique, les marchés de l’énergie. Alors que ce secteur utilise des turbines terrestres (semblables aux moteurs d’avion mais plus grandes), Binc a été sollicité par un fabricant de référence pour la production d’électricité. Pour répondre à sa demande, la PME a développé une machine de grande capacité, afin de traiter la surface des composants de turbine jusqu’à 1,60 mètre de diamètre. Le process permet d’améliorer la performance de ces grandes pièces très sollicitées dans les turbines dédiées à la fabrication d’électricité, que ce soit pour les systèmes de turbine à gaz, turbines vapeur ou turbine à fluide, ainsi que tous les systèmes annexes de compresseur monoétage et multiétage.

Les clients sont principalement en Europe mais aussi en Asie notamment au Japon, où Binc Industries a implanté son 7e site de superfinition MMP Technology près de Tokyo, en 2017.

http://mmptechnology.com

 

F3DF

De nouvelles offres à distance complètes et certifiantes

Le spécialiste de la formation professionnelle aux métiers de la 3D, F3DF a mis en place ses premières formations à la FA en 2014. Le centre est l’un des seuls en France à couvrir l’ensemble des briques nécessaires à l’intégration de l’impression 3D au sein de l’entreprise. Avec environ 2 000 clients, il dispense quelque 7 700 heures de formation par an en FA aussi bien pour le compte de grands groupes que de PME/PMI.

Différents modules sont proposés afin de maîtriser la conception, la préparation d’impression, l’environnement de travail, les procédés, les règles de sécurité et le post-traitement. Sur ses 2 centres de Lyon et Paris, F3DF a reconstitué un laboratoire d’entreprises pour réaliser des pièces en résine et thermoplastique. Pendant le confinement, il a lancé de nouvelles offres de formation à distance complètes, certifiantes et finançables à 100 % dans le cadre de la formation continue.

www.f3df.com

 

EOS FRANCE

La technologie FDR, pour des surfaces haute résolution

Courant 2021, les systèmes EOS P110 pourront donner accès à la solution FDR. De quoi s’agit-il ? Développée pour la plateforme de production de polymères EOS, la FDR utilise un laser au CO de 50 watts qui crée un faisceau ultrafin deux fois plus fin que celui des technologies SLS actuelles. La technologie ouvre la voie à de nouvelles applications en fabrication additive polymère, notamment des pièces aux structures délicates et/ou aux surfaces ultrafines. « Le FDR réunira le meilleur de la résolution détaillée de la stéréolithographie (SLA) et la durabilité et la qualité du frittage laser sélectif (SLS) » explique Tim Rüttermann, vice-président senior de la division polymère d’EOS. Les nouveaux produits envisagés pourraient concerner des unités de filtrage, des canaux de fluides, des connecteurs, des composants électroniques, voire les lunettes.

www.eos.info

 

PLATINIUM 3D

La FA, personnalisée et génératrice de performance

La plateforme technologique et scientifique, basée à Charleville-Mézières, créée voilà 5 ans, dispense conseils, formations, prestations et services sur mesure aux PME. Avec son parc machines de FA dernière génération et son expertise de haut niveau, Platinium 3D propose un accompagnement des entreprises à l’intégration de la fabrication additive dans chacun des processus.

Fort d’un écosystème local compétent – laboratoires d’analyses, de caractérisation, de tests, etc. – Platinium 3D est en capacité de faire progresser la performance de chaque entreprise en industrialisant les procédés de FA, dans le cadre d’un projet propre ou collaboratif. Platinium 3D s’est notamment forgé une spécialité en rechargement d’outillage et en hybridation des procédés, permettant de proposer des solutions économiques et innovantes.

www.platinium3d.com/fr/

 

AddUP

Un parc machines toujours plus performant

Depuis sa création en 2016, AddUp a investi dans la conception de machines d’impression 3D métallique dans 2 technologies complémentaires les plus dominantes dans le marché.

AddUp est expert de la fusion sur lit de poudre (PBF), idéal pour la fabrication de pièces au design très complexe et aux performances améliorées en particulier avec l’utilisation de poudre fine, et du DED (Déposition d’Énergie Dirigée) très pertinent pour la réparation de pièces et l’ajout de fonction. AddUp opère un parc de plus de 40 machines réparties sur ses sites de Cébazat et Aix en Provence.

Ceci permet à AddUp d’accélérer la maîtrise du procédé d’un point de vue industriel et ainsi améliorer la conception et la performance de ses machines. Enfin, AddUp s’est organisé pour accompagner les clients tout au long de leur parcours que ce soit dans les phases de découvertes, de preuve de concept, de production de pièces ou d’intégration de la technologie dans les ateliers.

www.addupsolutions.com

 

INORI

Lance AddAGE pour muscler la filière FA du Grand Est

Retenue par l’appel à projet « Be Est-Filières d’Avenir » dans le cadre du Programme d’Investissement

d’Avenir (PIA) pour porter « La Filière de Fabrication Additive Grand Est », la SAS INORI filiale de CIRTES lance le programme AddAGE (Fabrication Additive Alliance Grand Est).

Mené avec les partenaires de rang 1 de la filière (IREPA LASER, Institut de soudure, Materalia et CIRTES), le but est de structurer, fédérer, animer et promouvoir toutes les compétences du Grand Est. « Nous allons nous appuyer d’abord sur les technologies natives propres à la région, la Stratoconception® et le Clad qui sont aujourd’hui matures et l’Arc-Fil émergent, qui est développé par l’Institut de soudure. L’hybridation de ces technologies est également inscrite dans ce programme. Notre positionnement se fera sur les pièces de grande dimension (maquettes, prototypes et outillages) » annonce Claude Barlier, le président fondateur de CIRTES.

www.inori.com - www.cirtes.fr

www.irepa-laser.com - www.isgroupe.com

 

JOKE TECHNOLOGY

Fabrication additive : à vos côtés pour un traitement de finition rapide

Élimination des résidus de poudre, retrait des structures de supports, finition de surface… joke Technology, le spécialiste en solutions de post-fabrication additive propose son savoir-faire en traitement de surface et vous épaule pour le post-traitement de vos pièces réalisées par fabrication additive. En plus des machines de pointe qu’elle fabrique et distribue, l’entreprise allemande met un point d’honneur à fournir un accompagnement unique : par téléphone, en testant et traitant vos échantillons au sein de ses ateliers ou encore par une démonstration sur place de sa nouvelle station de post-traitement ENESKApostpro. Des experts à votre service pour une optimisation de votre post-traitement.

www.joke-technology.com

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte