Exxon rate le consensus au 1er trimestre, le titre baisse

(Reuters) - Exxon Mobil a enregistré au premier trimestre un bénéfice en forte baisse, affecté par le recul des prix du pétrole et du gaz et la faiblesse de ses activités de raffinage et de produits chimiques, que des gains de production modestes n'ont pu compenser.
Partager
Exxon rate le consensus au 1er trimestre, le titre baisse
Exxon Mobil a enregistré au premier trimestre un bénéfice en forte baisse, affecté par le recul des prix du pétrole et du gaz et la faiblesse de ses activités de raffinage et de produits chimiques, que des gains de production modestes n'ont pu compenser. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking

Le bénéfice du premier producteur américain de pétrole est tombé à 2,35 milliards de dollars (2,11 milliards d'euros), ou 55 cents par action, contre 4,65 milliards (1,09 dollar) un an plus tôt. Les analystes attendaient 70 cents par action en moyenne selon des données Refinitiv.

La production équivalent pétrole pour les trois premiers mois de l'année s'est établie à 4 millions de barils par jour, contre 3,9 millions un an plus tôt.

L'action perdait 2,7% dans les échanges d'avant-Bourse à Wall Street.

TOTAL VOIT SON BÉNÉFICE RECULER AU T1 AVEC LE BRUT

Total a publié vendredi des résultats en légère baisse au titre du premier trimestre 2019, sous le coup du recul aussi bien des cours du Brent que de ceux du gaz, ce qui n'empêche pas le groupe français de confirmer une nouvelle fois sa politique de retour aux actionnaires.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell, a noté dans un communiqué que malgré le recul de 4% de son bénéfice, sa rentabilité des capitaux propres s'était maintenue à 12%.

Avec un prix du Brent qui s'est établi en moyenne à 63 dollars le baril au premier trimestre, en baisse de 6% par rapport à l'an dernier, et un prix de gaz en retrait de 11% en Europe et de 30% en Asie, le bénéfice net ajusté est revenu à 2,759 milliards de dollars sur la période, contre 2,884 milliards il y a un an alors que le consensus réalisé par Infront Data pour Reuters était de 2,773 milliards.

Il s'agit du premier recul trimestriel du groupe depuis les trois derniers mois de 2016.

(Service Entreprises)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS