Exxon Mobil veut être plus réactif

 
Partager

« Nous voulons à terme nous engager sur un délai de sept jours pour la fabrication d'un film et son impression dès lors que le graphisme est prêt », explique Massimo Ferrari, directeur New Business d'ExxonMobil Chemical Films Europe, société spécialisée dans les films utilisés pour l'emballage souple et, plus précisément, dans le polypropylène orienté (OPP) ou biorienté (BOPP). L'enjeu est de taille puisque les délais oscillent actuellement entre deux et six semaines. La société met donc en place un système offrant une meilleure coordination avec les différents fournisseurs que sont les imprimeurs, les fabricants d'encres ou de cylindres, le prépresse et le développement de nouveaux outils informatiques...

Offres promotionnelles. Premier objectif visé par ce nouveau service, qui sera facturé en sus : aider les marques à être plus réactives sur les promotions. De fait, les marques de produits de grande consommation sont aujourd'hui incapables de réagir vite et efficacement aux offres promotionnelles de leurs concurrents ou à d'autres opportunités. « Heineken a augmenté ses ventes de 15 % en Corée grâce au succès inattendu de l'équipe de Corée de football, entraînée par un Hollandais ! Quelle marque aurait pu s'attendre à ça ? Avec des délais de fabrication plus courts, la marque aurait pu lancer des packs spéciaux à cette occasion. C'est un moyen de s'ouvrir de nouvelles opportunités de vente », cite, en exemple, Massimo Ferrari.

Publicité noyée. Seul recours pour les marques : investir dans les publicités. Grâce à des délais raccourcis, l'emballage pourrait, dans certains cas, se substituer à cette publicité. « Une communication sur l'emballage aurait plus de force qu'une publicité noyée dans le flot des médias et des nombreuses chaînes de télévision. Les marques comprennent bien que les décisions d'achats se font aujourd'hui en rayon. Or, le budget consacré aux mass-media par an en Europe s'élève à 10 milliards d'euros ! Elles pourraient consacrer 1 % de cette somme aux emballages et obtenir des résultats sur les ventes », explique Massimo Ferrari.

Production poussée. La filiale d'ExxonMobil a donc revu l'organisation du traitement d'une commande et est passée en cycle de production poussée. Ce projet, baptisé « Time to Market », consiste à « bâtir une route préférentielle qui garantit un délai de fabrication de sept jours, ce qui correspond à 48 heures pour notre partie ». Sur quatre ans, une dizaine de millions d'euros environ ont été investis par ExxonMobil Chemical Films Europe. Pour que les contraintes des sous-traitants soient prises en compte dès le départ et faciliter la communication avec eux, trois logiciels ont été développés en interne : un logiciel de production, un deuxième dédié au graphisme et un dernier concernant la reproductibilité des couleurs.

Validation des couleurs. De fait, ce sont bien souvent les allers et retours de validation sur les couleurs qui allongent les délais. Un chercheur d'ExxonMobil, spécialisé dans le traitement de la couleur, a ainsi travaillé sur un système permettant aux designers, aux marques et aux imprimeurs de visualiser les mêmes couleurs, quels que soient leurs ordinateurs ou leurs écrans. Pour autant, tous les fournisseurs ne seront pas associés à la démarche : « Sur 300 imprimeurs en Europe qui travaillent pour l'emballage flexible, seulement certains ont la culture pour le faire. Nous leur donnerons alors les moyens techniques », précise Massimo Ferrari.

Standard du marché. Une première opération-pilote de fabrication d'un emballage devrait avoir lieu avant la fin de l'année et la société espère pouvoir proposer son service début 2003. A terme, ExxonMobil Chemical Films Europe souhaite même en faire profiter les autres industriels de l'emballage quel que soit le matériau sur lequel ils travaillent pour faire de ce système un standard du marché. Des premiers résultats sont toutefois déjà à mettre au compte de cette nouvelle démarche. « Nous avions du mal à respecter les délais de livraison, comme presque toute l'industrie du souple. Le taux de respect variait de 70 à 95 %. Désormais, les objectifs de délai sont respectés à 95 ou 98 % », se félicite Massimo Ferrari.

NEWSLETTER Emballage

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Emballage, conditionnement

Mousse pour mallette Boxxser

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS