Exxon étudie la vente de champs gaziers et pétroliers au Nigeria

LONDRES (Reuters) - Exxon Mobil a récemment discuté de la vente d'un ensemble de champs gaziers et pétroliers au Nigeria, alors que le groupe américain cherche à se concentrer sur le pétrole de schiste aux Etats-Unis et des gisements prometteurs en Guyane, a appris Reuters de sources bancaires et industrielles.
Partager
Exxon étudie la vente de champs gaziers et pétroliers au Nigeria
Exxon Mobil a récemment discuté de la vente d'un ensemble de champs gaziers et pétroliers au Nigeria, alors que le groupe américain cherche à se concentrer sur le pétrole de schiste aux Etats-Unis et des gisements prometteurs en Guyane, a appris Reuters de sources bancaires et industrielles. /Photo d'archives/REUTERS/Rick Wilking

Ces éventuelles cessions devraient inclure des parts dans champs onshore et offshore et pourraient lui rapporter jusqu'à trois milliards de dollars (2,68 milliards d'euros), ont précisé deux sources.

"Exxon cherche activement à céder ses activités au Nigeria", a dit une source au fait de la situation.

Le groupe pétrolier n'a pas souhaité s'exprimer à ce sujet.

La compagnie texane est l'un des plus grands producteurs de pétrole et de gaz au Nigeria où elle exploite 106 plates-formes. Elle y extrait 225.000 barils de pétrole par jour, selon son site internet.

Des responsables d'Exxon ont discuté ces dernières semaines avec plusieurs compagnies nigérianes pour évaluer leur éventuel intérêt.

Les discussions ont porté sur un certain nombre de gisements terrestres, appartenant à Exxon, dans le cadre de coentreprises avec la société pétrolière nationale nigériane NNPC, selon une source.

Exxon étudie également la vente de ses participations dans des champs en mer au Nigeria, selon deux sources.

La plus grande société pétrolière mondiale cotée étudie également la possibilité de mettre en vente des actifs en Guinée équatoriale et au Tchad, ont dit deux sources.

Exxon a annoncé plus tôt dans l'année vouloir porter ses investissements à 30 milliards de dollars en 2019, contre 26 milliards en 2018. Le groupe cherche à développer ses champs pétroliers en Guyane et le Bassin permien, coeur des extractions de schiste aux Etats-Unis. Il compte également investir dans des projets gaziers au Mozambique et dans le Golfe du Mexique.

(Ron Bousso et Julia Payne, avec Gary McWilliams à Houston; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS