Extinction prochaine des feux à la cokerie de Carling

Social

Partager

Après trois mois d’un pénible suspens, le couperet est tombé sur la cokerie de Carling (Moselle), qui fermera définitivement le 30 octobre prochain.

En juin dernier, le site, croulant sous près de 400 000 tonnes de coke invendues, s’était donné trois mois pour trouver un repreneur, mais les nombreuses tractations engagées n’ont pas abouti.

Repreneur, en 2005, de l’ancienne cokerie des Houillères du Bassin de Lorraine, le sidérurgiste sarrois Rogesa se voit contraint de fermer définitivement des installations dans lesquelles il avait investi quelque 40 millions d’euros, dont 18 millions d’euros dans les mises aux normes environnementales.

Les prochaines négociations porteront sur le reclassement des 400 salariés du site. 235 anciens agents des Houillères du Bassin de Lorraine seront pris en charge par l’Agence nationale pour la garantie du droit des mineurs.

Rogesa propose une cinquantaine de reclassements sur ses sites sarrois. « Notre première revendication porte sur le reclassement rapide de l’ensemble du personnel, y compris les 35 intérimaires employés depuis parfois plus d’un an et que la direction se refuse à prendre en compte. Nous solliciterons également les pouvoirs publics afin que les sous-traitants bénéficient d’un plan de soutien spécifique comme ceux d’ArcelorMittal, car la fermeture de la cokerie menace entre 150 et 200 emplois », souligne Jean-Jacques Bour, porte-parole de l’intersyndicale.

De notre correspondante en Lorraine, Pascale Braun

ATTENTION ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » sortira début octobre. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » proposera le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

0 Commentaire

Extinction prochaine des feux à la cokerie de Carling

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS