Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Explosions dans l’usine texane d’Arkema après le passage de l’ouragan Harvey

Léna Corot , ,

Publié le , mis à jour le 31/08/2017 À 17H27

Alors que depuis quelques jours le chimiste français Arkema alerte sur la situation de son usine de Crosby (Texas, Etats-Unis), deux explosions ont finalement eu lieu jeudi 31 août, selon le Harris County Emergency Operations Center. Inondée depuis quelques jours, l’usine de Crosby n’a plus la capacité de réfrigérer des composés chimiques qui ont finalement explosé.

Explosions dans l’usine texane d’Arkema après le passage de l’ouragan Harvey
l'usine Arkema de Crosby (Texas). Vue aérienne
© Google Maps

Le Harris County Emergency Operations Center a signalé deux explosions suivies d'un dégagement de fumée provenant de l'usine Arkema de Crosby, jeudi 31 août. Une personne est transportée à l'hôpital pour avoir inhalé ces fumées, et neuf autres le sont par mesure de précaution.

Un périmètre de sécurité est établi depuis quelques jours. Tous les habitants dans rayon de 2,4 kilomètres autour de l'usine ont été évacués par mesure de précaution.

Dans un communiqué daté du 30 août, l'usine Arkema de Corsby affirmait être dans "une situation critique". Les dégâts causés par l’ouragan Harvey sont plus graves que prévus. Kenneth Rowe, le PDG de la filiale américaine du groupe, affirme alors se préparer à un "scénario du pire". Se voulant plus rassurant il ajoute "avoir des plans pour cette éventualité".

"Actuellement, nous avons 1,80 mètre d'eau dans l'usine. Nous avons perdu l'alimentation électrique d'urgence et deux sources d'alimentation de secours. En conséquence, nous avons perdu les capacités indispensables de réfrigération des matériaux sur le site", détaille Kenneth Rowe. Ces matériaux ont donc finalement explosés jeudi 31 août.

Selon un porte-parole d'Arkema interrogé par L'Usine Nouvelle, "sur les images de drones qui nous sont parvenus, nous avons vu qu'un conteneur sur les huit est en train de finir de se consumer." Concernant la dangerosité des fumées, toujours selon le porte-parole : "Il n'y a pas de danger imminent. C'est irritant mais pas toxique. Le peroxyde organique en bûlant relache du monoxyde de carbone et du dioxyde de carbone". 

Evacuation des habitants du comté d'Harris

L’usine Arkema de Crosby fabrique des peroxydes organiques, un composé qui rentre dans la fabrication de plastiques. Et ces produits doivent être conservés à basse température, d’où la nécessité d’avoir la capacité de réfrigérer ces produits. L’équipe encore présente sur les lieux au début de l’inondation a transféré ces composés dans des conteneurs réfrigérés par des moteurs diesel. Mais les eaux continuant de monter sur le site Arkema de Crosby ces conteneurs ne sont plus réfrigérés.

Cette équipe de 11 personnes a ensuite été évacuée par mesure de précaution. De même, les habitants du comté d’Harris (Texas), situé dans un rayon de 2,4 kilomètres autour de l’usine Arkema de Crosby ont été évacués.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus