Exploratrice de nano-neurones : Julie Grollier, directrice de recherche à l’unité mixte CNRS-Thales

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Julie Grollier 42 ans est directrice de recherche à l’unité mixte CNRS-Thales, Palaiseau

Exploratrice de nano-neurones : Julie Grollier, directrice de recherche à l’unité mixte CNRS-Thales
  Venue à la spintronique, l’électronique qui utilise le spin de l’électron, avec son directeur de thèse Albert?Fert, Julie?Grollier explore la physique des nano-oscillateurs magnétiques. Son projet, qui lui a valu une deuxième prestigieuse bourse ERC, est d’utiliser ces oscillateurs au comportement similaire à celui des neurones du cerveau pour faire tourner les algorithmes de réseaux de neurones. Avec, à la clé, une très basse consommation d’énergie.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte