Exclusif : Airbus revoit la configuration de l’A380 pour le rendre plus rentable pour les compagnies

Augmenter le nombre de sièges pour rendre l’A380 plus rentable : c’est l’option que propose Airbus aux compagnies aériennes depuis quelques jours. De quoi augmenter le profit de chaque vol de manière significative.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Exclusif : Airbus revoit la configuration de l’A380 pour le rendre plus rentable pour les compagnies

Surprise ! Alors que le patron d’Emirates, Tim Clark, ne cesse d’exiger une version remotorisée de l’A380 et que l’hypothèse d’un allongement de l’avion a été évoquée à plusieurs reprises, l’avionneur européen vient en toute discrétion de dégainer une réponse inattendue : augmenter le nombre de sièges de l’appareil afin d’améliorer sa rentabilité.

Selon une source proche du dossier, les capacités de l’A380 en configuration multi-classes passeraient avec cette solution de 525 à 544 passagers. Ces 19 sièges supplémentaires feraient bondir la rentabilité de l’appareil : le profit commercial pour chaque vol serait supérieur de 65% par rapport au Boeing 777, anticipe-t-on chez l’avionneur. L’argument pourrait faire mouche aux yeux des compagnies aériennes qui doivent débourser pas moins de 428 millions de dollars pour chaque A380 (prix catalogue 2015).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Davantage de sièges business

Comment Airbus parvient-il à densifier à ce point son superjumbo ? La solution consiste à redéfinir l’aménagement de la cabine, composée de deux étages. Le nombre de sièges en classe économique est augmenté au niveau du pont inférieur, où les classes business étaient jusque-là installées. A la faveur d’une nouvelle disposition de la cabine sur le pont supérieur, l’orientation des sièges business organisés en épis a été revue.

Résultat : les 19 sièges supplémentaires sont tous en classe business. Ce qui explique le bond de rentabilité attendu. Cette solution parviendra-t-elle à tirer les commandes de l'A380, qui plafonnent aujourd’hui à 317 exemplaires ? Elle pourrait dans tous les cas favoriser l’arrivée de nouveaux clients cette année, comme l’a promis le PDG d’Airbus Fabrice Brégier en janvier dernier. Le patron de l’avionneur s’est aussi engagé à amener ce programme à l’équilibre, dès 2015.

Olivier James

0 Commentaire

Exclusif : Airbus revoit la configuration de l’A380 pour le rendre plus rentable pour les compagnies

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS