Exagon : une usine pour sa voiture « sportive » électrique

Exagon se dote d’une usine dédiée exclusivement à son coupé sportif électrique, Furtive-eGT. La mise en service du site est prévue pour 2012 avec un effectif d’une soixantaine de personnes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Exagon : une usine pour sa voiture « sportive » électrique
Exagon Motors - Furtive e-GT

Après avoir mis au point deux prototypes ainsi qu’une dizaine d’exemplaires pour la course, la société Exagon, implantée à Magny-Cours (Nièvre), fait construire une usine pour industrialiser son coupé sportif GT, entièrement électrique et appelé Furtive-eGT.
L’investissement global, R&D comprise, s’élève à 27 millions d’euros, largement épaulé par 8,75 millions de prêts publics à taux zéro avec différé de remboursement. Le futur site, dans la prolongation des ateliers actuels, bénéficiera d’une surface de 7 500 mètres carrés et entrera en activité dans le courant de l’année 2012.
Il favorisera le recrutement progressif d’une soixantaine de personnes et permettra de produire jusqu’à 150 voitures par an, ainsi que d’autres déclinaisons comme, vraisemblablement un modèle cabriolet.

« Ce seront des véhicules montés à la main et personnalisés en fonction du client avec, notamment une sellerie maison », explique Luc Marchetti, président d’Exagon (4 millions d’euros de chiffre d’affaires attendu cette année, 48 personnes).
Une clientèle potentielle de 30 000 personnes

Ce véhicule 100 % électrique est une première mondiale. Il aura nécessité trois années de travail, avec pas moins de six brevets, avant sa fabrication en petite série. « Nous avons décuplé notre savoir-faire hérité des véhicules électriques de course Andros », précise le dirigeant.
Construit autour d’un châssis en carbone, il est alimenté par deux moteurs électriques Siemens de 125 KW chacun, soit une puissance équivalente à 340 ch.
Côté performances, la Furtive-eGT accélère de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes et sa vitesse supérieure peut atteindre les 280 km/h. L’autonomie, en fonction de la vitesse, va de 197 à 402 kilomètres, hors prolongateur d’autonomie, petit moteur thermique qui recharge les batteries lorsqu’elles atteignent leur seuil minimal.

Outre Siemens, l’entreprise s’est appuyée sur un partenariat avec Saft pour la fourniture de batterie au lithium-ion. Elle cible une clientèle restreinte de 30 000 personnes dans le monde, amateurs ou collectionneurs de très belles voitures et qui peuvent s’offrir un nouveau modèle à 300 000 euros.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS