Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Eutelsat s’associe à Sigfox pour son premier nano-satellite dédié à l’internet des objets

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

Eutelsat va lancer début 2019 un premier nano-satellite pour récupérer les données d’objets connectés en complément des réseaux terrestres, comme Sigfox. L'entreprise toulousaine est d’ailleurs partenaire de l’opérateur européen dans ce projet.

Eutelsat s’associe à Sigfox pour son premier nano-satellite dédié à l’internet des objets
Eutelsat va tester un premier nano-satellite dédié à l'Internet des objets.
© Sigfox

Si Eutelsat ne croit pas vraiment aux constellations de satellites en orbite basse pour l’internet haut débit, pour des raisons de modèle économique, il estime que la technologie a du potentiel pour l’internet des objets (IoT).

L’opérateur européen annonce la commande d'un premier nano-satellite dédié à l’IoT nommé "ELO" (pour "Eutelsat LEO for objects", LEO étant l’acronyme de "low earth orbit", orbite basse) auprès du fabricant Tyvak International SRL, une filiale de l’américain Terran Orbital. Ce premier exemplaire, lancé début 2019 sur une orbite entre 500 et 600 kilomètres d’altitude, servira à évaluer les performances d’un satellite de ce type pour remonter les données issues d’objets connectés et de capteurs pour des zones non couvertes par les réseaux bas débit terrestres. Le satellite ré-expédiera ces données quotidiennement vers une station au sol installée dans l’océan Arctique.

La communication satellite pourra servir de réseau de secours en cas de défaillance ou de saturation du réseau terrestre, qui pourrait arriver en raison de l’explosion annoncée du nombre de capteurs et d’objets connectés, notamment à vocation industrielle. L’envoi d’un premier nano-satellite vise justement à tester s’il y a de la friture sur la ligne entre les objets et l’orbite LEO.

Eutelsat, actionnaire de Sigfox

Pour ce projet, Eutelsat s’associe à la start-up toulousaine Sigfox, dont il est actionnaire depuis 2015. Celui-ci développe un réseau bas débit longue portée dans le monde entier dédié à l’internet des objets. ELO pourra servir de relais au réseau Sigfox, mais Eutelsat entend aussi signer des alliances stratégiques avec d’autres acteurs des télécoms. Dans le cadre du partenariat autour d'ELO, Sigfox aidera Eutelsat à analyser le spectre utilisé dans les bandes de fréquence ISM, mais aussi à traiter les données recueillies.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus