Eutelsat choisit Airbus pour fournir deux satellites à propulsion électrique

Airbus va fournir deux gros satellites de télédiffusion à Eutelsat, annoncent les deux entreprises ce 19 novembre. Un contrat de plusieurs centaines de millions d’euros.

Partager
Eutelsat choisit Airbus pour fournir deux satellites à propulsion électrique
Le satellite Turksat 5B, basé sur la plate-forme Eurostar Neo. Les deux satellites commandés par Eutelsat reposeront également sur cette plate-forme.

Dans un marché des satellites atone, Airbus Defence and space décroche un (gros) contrat auprès d’Eutelsat. Le groupe européen va fournir deux satellites de télédiffusion qui rejoindront la flotte Hotbird de l’opérateur satellitaire. Ils remplaceront trois satellites couvrant l’Europe et le Moyen-Orient. Les deux entreprises doivent annoncer ce contrat de plusieurs centaines de millions d’euros (autour de 500 millions selon Le Figaro) ce 19 novembre.

Le lancement de ces deux nouveaux satellites à propulsion électrique est prévu en 2021. Ils seront issus de la plate-forme Eurostar Neo du groupe européen, qui revendique le leadership mondial dans les satellites à propulsion électrique. Eurostar Neo est une évolution de la plate-forme Eurostar 3000, plus compétitive grâce à un design optimisé et de nouvelles méthodes de fabrication reposant notamment sur l’impression 3D.

Ces deux satellites seront fabriqués et testés à Toulouse, mais ils embarquent des technologies développées sur les sites britanniques d’Airbus. Le contrat doit d’ailleurs être signé ce 19 novembre au ministère de l’Economie britannique à Londres. Une bonne nouvelle pour le royaume dans un contexte d’incertitudes liées au Brexit.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS