Transports

Eurotunnel active le réseau mobile dans le tunnel sous la Manche

, , ,

Publié le

Les principaux opérateurs mobiles français et l'équipementier Alcatel-Lucent inaugurent le premier réseau mobile du tunnel sous la Manche. Unique au monde, selon Eurotunnel, il permet de téléphoner et de surfer sur le web à 100 mètres au-dessous du niveau de la mer.

Eurotunnel active le réseau mobile dans le tunnel sous la Manche © D.R.- Eurotunnel

Les voyageurs empruntant le tunnel sous la Manche, en un véhicule personnel ou via l'Eurostar, peuvent désormais téléphoner et surfer sur le web depuis leur mobile. Ce mercredi 25 juillet : Bouygues Telecom, Orange, SFR et Eurotunnel, ont activé le système de retransmission offrant une couverture 2G et 3G le long des 53 Km du tunnel. L'objectif, aujourd'hui atteint, était d'activer le réseau à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres qui débutent le 27 juillet prochain.

Les opérateurs Français sont les premiers à inaugurer leurs services. Bouygues Telecom, Orange et SFR couvrent dès à présent le tunnel ferroviaire Sud (sens France/Grande-Bretagne). Le tunnel Nord (sens inverse) sera couvert par des opérateurs britanniques après les Jeux Olympiques.

"Offrir un service sans fil, 100 mètres au-dessous du niveau de la mer, aux 20 millions de voyageurs qui empruntent les 53 km du Tunnel tous les ans a impliqué la résolution de défis multiples", rappelle aujourd'hui Eurotunnel.

Le premier défi a été d'ordre opérationnel : "le dispositif a été déployé en 10 mois, soit un délai record ; les travaux ont été réalisés simultanément à la poursuite du trafic ferroviaire dans le tunnel et l’environnement confiné a demandé le respect de normes très exigeantes". Quant aux opérateurs, ils ont dû travailler de concert au déploiement du réseau car l'infrastructure centrale est mutualisée.

Une première mondiale

"Aucun autre tunnel ferroviaire de ce type ne propose aujourd'hui des communications mobiles similaires à celles disponibles en surface", nous indiquait récemment Fabienne Lissak, porte-parole d’Eurotunnel.

Installer un réseau mobile 2G/3G sous la manche à nécessité le développement de solutions nouvelles pour que "différents systèmes radio puissent cohabiter dans le Tunnel". Concrètement, les données sont acheminées par voie filaire le long du tunnel, grâce à un réseau en fibre optique déployé par Alcatel-Lucent. Les communications mobiles sont ensuite assurées par un câble rayonnant, installé le long des voies, qui fait office d'antenne. Tous les 750 mètres, le signal est amplifié par des répéteurs.

Ce système de retransmission optique permet d’acheminer des communications en 2G (GSM 900, DCS 1800) et en 3G (UMTS 2100), théoriquement avec une qualité équivalente à celle des antennes en surface. D'ailleurs, les services proposés sont similaires. "Les usages sont ceux de la 2G et de la 3G : appels téléphoniques, SMS, MMS. Mais aussi les usages multimédias : surf Internet et mail sur smartphone, tablette ou PC", nous a indiqué Jean Paul Arzel, directeur réseau chez Bouygues Telecom.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte