Quotidien des Usines

Eurosérum injecte 16 millions d’euros à Saint-Martin-Belle-Roche

, , ,

Publié le

Le premier producteur mondial de poudre de lactosérum déminéralisé, Eurosérum, rénove complètement son site Saint-Martin-Belle-Roche, près de Mâcon (Saône-et-Loire) et accroît ses capacités globales de production.

Eurosérum injecte 16 millions d’euros à Saint-Martin-Belle-Roche © Eurosérum

Eurosérum achève un investissement de 16 millions d’euros sur l’un de ses cinq sites de production français, implanté à Saint-Martin-Belle-Roche, près de Mâcon (Saône-et-Loire). Ce programme, commencé il y a 18 mois, permet une remise à neuf des installations, ainsi qu’un fort rééquipement, à hauteur de 11 millions d’euros, pour la fabrication spécifique de poudre de lactosérum (*) déminéralisé à destination des grands producteurs mondiaux de lait infantile. "Nous améliorons notre process confidentiel sur ce produit et augmentons nos capacités pour cet ingrédient riche dans la formulation du lait infantile", indique Florence Blanc, chef de produit chez Eurosérum.

60 000 TONNES ANNUELLES

L’élaboration du lactosérum déminéralisé à 90 %, - contre 70 % auparavant -, obéit à une technologie bien particulière. Pré-concentré, puis collecté, il arrive sur site pour subir différents traitements, dont l’un consiste à retirer la majeure partie des sels minéraux qu’il contient, incompatibles à une teneur trop élevée avec les laits infantiles. "Au final, nous obtenons un produit riche en lactose et en protéines, mais faiblement minéralisé ", précise Florence Blanc. L’usine bourguignonne accueille 132 personnes soit quarante de plus qu’en 1997, deux ans après sa reprise à France Lait. En 1998, elle a déjà bénéficié d’investissements importants, avec notamment l’installation d’une nouvelle tour de séchage. Sa production moyenne s’élève à 60 000 tonnes par an en tenant compte de toutes les familles de produits : poudre de lait, poudre de lactosérum standard et déminéralisé, ingrédients laitiers formulés, poudre de babeurre...

Sa maison-mère, basée à Port-sur-Saône (Haute-Saône), est le troisième fabricant mondial de poudres de lactosérum, mais le premier pour le lactosérum déminéralisé. Elle exploite au total douze sites de production, dont sept en propre. Elle vend à 75 % de sa production à l’international et réalise 503 millions d’euros de chiffre d’affaires avec 630 collaborateurs.

L’entreprise appartient depuis 2011 à Sodiaal, premier groupe coopératif laitier en France qui fédère 12 100 producteurs de lait en France et emploie 7 250 salariés en Europe. Avec 4,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 49 unités industrielles, ce dernier est présent dans de nombreux métiers laitiers avec ses nombreuses filiales Candia, Entremont, Monts & Terroirs, Beuralia, Nutribio, Sodiaal Food Experts, Régilait, CF&R, et Yoplait (détenue à 49 %).

(*) Plus connu sous le nom de petit-lait qui reste après la coagulation du fromage.

Didier Hugue

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte