Eurosatory : Une arme anti-drone

Présente sur le salon Eurosatory, une start-up lilloise a mis au point un fusil capable de brouiller les communications entre un drone et son pilote.

 

Partager
Eurosatory : Une arme anti-drone

Il porte un nom de vaisseau spatial. Ce « fusil » anti-drone de 6 kilos, le Nerod F5 conçu par la société MC2-Technologies, peut saturer à distance les communications entre un drone et son pilote. A l’arrière du fusil se trouve le cerveau du système, avec le logiciel de pilotage, l’électronique et la batterie, tandis qu’à l’avant on trouve une antenne émettant un signal qui empêche instantanément le drone de communiquer avec le sol. Soit l’engin se pose quand son protocole de pilotage automatique le prévoit, soit il vole jusqu’à l’épuisement des batteries et tombe.

Le Nerod F5, qui a été présenté pour la première fois au dernier salon de l’armement Eurosatory, est conçu pour couvrir toutes les fréquences dans lesquelles évoluent habituellement ces drones. Mais sur ce sujet, secret défense : Nerod F5 a été développé en partie avec des financements de la Délégation générale à l’armement (DGA), qui impose un black-out sur les fréquences utilisées. De même, on en saura pas tellement plus sur la distance à laquelle Nerod F5 est capable de neutraliser un drone : sans doute quelques centaines de mètres puisque ce fusil est avant tout dédié aux petits drones tactiques.

Un enjeu important pour la sécurité

MC2-Technologies n’a d’ailleurs pas encore le droit de proposer son produit à l’exportation. La menace est réelle puisque les terroristes de Daech ont utilisé à maintes reprises en Syrie et en Irak des petits drones pouvant transporter quelques dizaines de kilos d’explosifs et ainsi perpétrer des attaques surprises. Une version moins aboutie et plus lourde (10 kg) avait été testée lors de la visite de Donald Trump en juillet 2017. « La nouvelles version offre plus de bandes de fréquence et est beaucoup plus simple d’utilisation », note Antoine Gryczka, responsable des ventes de MC2-Technologies. La société a été créée en 2004 par un tandem composé de Christophe Gaquière, un enseignant-chercheur spécialisé dans les hyper-fréquences de l'Institut d'Electronique de Microélectronique et de Nanotechnologie (IEMN-Lille-1) et de Nicolas Vellas, docteur en électronique. Elle n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle avait mis au point une caméra capable de détecter des armes portées par un humain en utilisant la technologie des hyper-fréquences. Son chiffre d’affaires devrait atteindre 8 millions d’euros cette année, contre 2 millions en 2016.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS