Europe Snacks réinvestit 20 millions d’euros en Vendée

Le spécialiste des biscuits apéritifs de Saint-Denis-La-Chevasse (Vendée), Europe Snack, se dote notamment d’une cinquième ligne de tuiles et d’une ligne de coffrets.

Partager
Europe Snacks réinvestit 20 millions d’euros en Vendée

Pour rester le leader français des biscuits apéritifs sous marque de distributeur et devenir le leader européen, Europe Snacks lance une nouvelle salve d’investissements pour la période 2014/2017 après ceux consentis en 2013 (17 millions d’euros). Le fabricant vendéen de tuiles et de snacks, concurrent frontal dans les rayons français de Belin, prévoit une enveloppe de 20 millions d’euros pour accroître sa production, améliorer sa compétitivité et ses recettes et envisager une opération de croissance externe dès 2014.

Europe Snacks basé à Saint-Denis-la-Chevasse (Vendée) va mettre en place une cinquième ligne de tuiles, après la quatrième qui était dans le plan précédent et une nouvelle ligne de production pour faire des coffrets.

Changement d'actionnaire majoritaire

Il est désormais épaulé par Apax Partners qui succède à IK Investment Partners au capital. Le fonds français d’investissement prend 75 % de la société permettant à l’encadrement du groupe vendéen de porter ses parts au capital à 25 % lors de l’opération contre 10 % précédemment. En allant chercher Apax Partners, le groupe agroalimentaire a quelque peu précipité la sortie d’IK Investment qui ne devait réaliser son investissement que l’an prochain. "Nous souhaitions rester un groupe français. Or, depuis deux ans, un gros concurrent allemand était sur nos talons. Nous ne souhaitions pas nous retrouver sur le marché", dévoile Christophe Fénart, président d’Europe Snacks.

Le fabricant de tuiles et autres crackers va ainsi pouvoir continuer sa marche en avant, entreprise depuis trois ans avec IK Investment Partners. Le groupe de Saint-Denis-la-Chevasse devrait réaliser un chiffre d’affaires de 85 millions d’euros en 2013 contre 77 millions d’euros en 2012, avec 330 salariés. Il vise une part export de 15 % en 2014 contre 8 % en 2013.

Olivia Bassi

0 Commentaire

Europe Snacks réinvestit 20 millions d’euros en Vendée

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

EUROPE SNACKS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS