Europe : les Bourses européennes en hausse à la mi-journée

Mardi à la mi-journée, les Bourses européennes rebondissent alors qu'elles avaient atteint leur niveau le plus bas depuis 3 mois la veille, sur les marchés d'action en Europe.

Partager

Le rebond reste néanmoins limité alors que les tensions persistent dans la zone euro.

À Paris, le CAC 40 progresse de 1,18% à 3.135,03 points. À Francfort, le Dax gagne 0,69% et à Londres, le FTSE prend 0,32%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 avance pour sa part de 0,93%.

Aux valeurs, MICHELIN, un temps réservé à la baisse, avance de près de 7,11% et affiche la meilleure performance du CAC 40 au lendemain de la publication de son chiffre d'affaires pour le premier trimestre montrant une baisse des volumes de ventes compensée par une hausse des prix.

STMICROELECTRONICS avance de plus de 4,50% en dépit de l'annonce d'une perte au premier trimestre imputée au recul de ses ventes dans le segment des produits pour téléphones portables et à l'impact d'une décision de justice.

ESSILOR progresse de près de 1,61% après l'annonce d'une forte croissance organique sur les trois premiers mois de l'année.

NOVARTIS recule de 1,18% après avoir confirmé s'attendre à une légère dégradation de sa rentabilité cette année à l'issue d'un premier trimestre affecté par une interruption de production sur un de ses sites aux Etats-Unis et un effet de base défavorable pour sa filiale Sandoz.

Sur le marché obligataire, les Bunds sont en deçà de leurs records atteints lundi, le marché marquant une pause, mais ils restent attrayants dans la mesure où l'incertitude touchant la zone euro affecte maintenant son noyau dur.

Au lendemain de la démission du gouvernement, les Pays-Bas ont néanmoins adjugé avec succès deux lignes obligataires qui leur ont permis de lever deux milliards d'euros.

Signe de ces tensions dans la zone euro, l'Italie a dû payer mardi des rendements sans précédent depuis janvier à l'occasion d'adjudications d'obligations à coupon zéro ou indexées.

Les investisseurs ont aussi demandé une prime élevée pour une adjudication espagnole à court terme.

Sur le marché des changes, l'euro évolue à l'équilibre autour de 1,3163 dollar sans parvenir réellement à rebondir malgré l'émission obligataire réussie des Pays-Bas et après avoir connu sa plus mauvaise journée en une semaine lundi.

La devise européenne a touché un plus bas de 20 mois face à la livre sterling, à 81,45 pence, plombée par les inquiétudes sur la zone euro.

Blandine Hénault pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS