Europe: La géométrie variable ne fait pas l'unanimité

Partager

Europe: La géométrie variable ne fait pas l'unanimité



Le projet des chrétiens-démocrates allemands de faire une Europe à plusieurs vitesses autour d'un noyau dur de cinq pays (Allemagne, France et Benelux) soulève bien des remous. Les Britanniques proeuropéens s'inquiètent; les Italiens s'offusquent: "Ce serait explosif pour l'intégration européenne", souligne Silvio Berlusconi. Le président du Parlement européen - l'allemand Klaus Haensch - critique aussi le projet: "Les différentes vitesses ne peuvent être limitées à un noyau dur. Selon le domaine, ce sont à chaque fois des Etats différents qui constituent le noyau dur."

USINE NOUVELLE - N°2469 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS