Europcar: La croissance décélère avec la GB, le titre chute

par Benoit Van Overstraeten
Europcar: La croissance décélère avec la GB, le titre chute
Europcar a annoncé jeudi une décélération de sa croissance organique au troisième trimestre, une évolution que le numéro un européen de la location de voitures attribue notamment à de mauvaises performances commerciales en Grande-Bretagne. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle

PARIS (Reuters) - Europcar a annoncé jeudi une décélération de sa croissance organique au troisième trimestre, une évolution que le numéro un européen de la location de voitures attribue notamment à de mauvaises performances commerciales en Grande-Bretagne.

Le groupe a également fait état d'une détérioration de sa marge brute, en raison de la Grande-Bretagne mais également en raison, selon un communiqué, d'une "concurrence tarifaire plus forte qu'attendu au cours de l’été dans plusieurs pays du groupe".

La mauvaise performance en Grande-Bretagne est le fait à la fois de "l'affaiblissement de l'économie du Royaume-Uni" et de "changements (...) dans le processus de facturation des réparations et des dommages" du pays, poursuit Europcar.

A la suite de ces éléments et malgré la confirmation des objectifs financiers pour l'ensemble de 2017, le titre Europcar plonge en Bourse, chutant vers 11h35 de -9,62% à 10,995 euros, accusant de loin la plus forte baisse d'un SBF 120 lui-même en recul de -0,17%.

Cela ramène à quelque 18% la hausse de la valeur, introduite en Bourse en 2015, depuis le début de l'année contre +13,4% pour le SBF 120 sur la période.

"Les résultats du troisième trimestre sont décevants avec le ralentissement de la croissance organique (...)", estime Kepler dans une note de recherche, qui a réaffirmé sa recommandation "achat" sur la valeur.

Sur le troisième trimestre, le chiffre d'affaires d'Europcar a progressé de 13,4% à taux de change constants, à 794 millions d'euros. La croissance organique est cependant ressortie à 3,4% sur la période, alors qu'elle avait été de 4,6% sur le premier semestre.

L'excédent brut d'exploitation (EBE) ajusté s'est établi à 164 millions d'euros sur la période, alors que certains analystes financiers avaient anticipé près de 20 millions de plus. Sur les neuf premiers mois de l'année, la marge brute a reculé de 60 points de base, pour revenir à 12,4%.

FINALISATION DU RACHAT DE GOLDCAR ESPÉRÉE D'ICI FIN 2017

Caroline Parot, présidente du directoire du groupe, a évoqué lors d'une conférence téléphonique un "environnement assez compétitif, notamment en Europe du Sud".

Elle a également dit qu'Europcar avait bon espoir de pouvoir finaliser l'acquisition de l'espagnol Goldcar, numéro un européen de la location de voitures à bas coûts, d'ici la fin de l'année.

Le groupe avait annoncé cette acquisition en juin pour une valeur d'entreprise de 550 millions, un mois après l'annonce du rachat de Buchbinder, numéro cinq allemand de la location de véhicules.,

Pour l'ensemble de l'année, Europcar a confirmé tabler sur une accélération de la croissance du chiffre d'affaires organique au-dessus de 3% et sur une augmentation de la marge brute au-dessus de 11,8%.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le flux de trésorerie d'exploitation disponible est revenu à 140 millions d'euros contre 167 millions un an plus tôt, en raison, entre autres, "des commissions sur fusions et acquisitions importantes liées à nos récentes acquisitions."

La dette nette du groupe a pour sa part atteint 200 millions d'euros au 30 septembre 2017, contre 155 millions il y a un an, et ce en tenant compte aussi bien de la génération de trésorerie que de l'augmentation de capital réalisée en juin pour financer l'acquisition de Goldcar.

(Avec la contribution de Blandine Hénault, édité par Matthieu Protard)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS