Eurofins acquiert le groupe Biomnis

Partager

Le spécialiste de la sous-traitance analytique se renforce dans la bioanalyse. Eurofins va débourser 220 millions d'euros pour s'emparer de la société Biomnis, laboratoire français spécialisé dans les services génomiques pour l'industrie pharmaceutique. Cette transaction, qui devrait être finalisée durant l'été, permet à Eurofins de « consolider sa présence croissante dans le secteur des tests de diagnostic spécialisés ». Concrètement, le spécialiste de la sous-traitance analytique met la main sur une entité experte en biologie moléculaire et en cytogénétique notamment pour le diagnostic de maladies infectieuses. Employant 1 200 salariés, Biomnis a enregistré des ventes de 220 M€ en 2014, dont 75 % en biologie spécialisée. Biomnis s'appuie sur trois sites principaux à Paris, à Lyon et en Irlande, soutenus par un réseau de proximité de 26 laboratoires. Suite à l'opération, Eurofins prévoit de voir la marge d'Ebitda de Biomnis « augmenter progressivement d'un peu plus de 10 % ». Cette acquisition reflète l'intention du spécialiste de la sous-traitance analytique de se renforcer sur le marché des services pour la pharmacie. Récemment, il avait procédé à plusieurs acquisitions dans le domaine, comme celles de ViraCor et de Boston Heart Diagnostics en 2014. Au début de l'année 2015, le groupe s'était également emparé de Diatherix Laboratories. Avec 17 000 salariés, Eurofins s'appuie sur un réseau de plus de 200 laboratoires dans 36 pays, et un portefeuille de plus de 130 000 méthodes d'analyse. Il affiche des ventes de 1,4 Mrd € en 2014, en croissance de 15,1 % en glissement annuel. Pour son exercice 2015, le groupe prévoit de générer plus de 1,6 Mrd € de ventes et un Ebitda ajusté de 300 M€.

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS