L'Usine Aéro

Eurofighter : EADS compte faire une "offre sérieuse" aux Emirats

, , ,

Publié le

Le PDG d'EADS Louis Gallois confirme que les dirigeants émiratis ont demandé au consortium Eurofighter de leur faire une proposition, dans un entretien publié mardi par le Financial Times.

Eurofighter : EADS compte faire une offre sérieuse aux Emirats © D.R.

Dimanche, les dirigeants des Emirats arabes unis créaient la surprise en mettant en compétition l'Eurofighter et le Rafale pour la fourniture de 60 avions de chasse. Mardi matin dans le Financial Times, le PDG d'EADS relève le défi. Dassault Aviation négocie depuis des années pour placer son Rafale dans les Emirats, ce qui n'empêchera pas le consortium Eurofighter (EADS-BAE-Finmeccanica), de présenter une "offre sérieuse".

Le Rafale et l'Eurofighter sont déjà concurrents en Inde. Mais aux Emirats, la situation est différente : jusqu'ici pas d'appel d'offres, les négociations avec Dassault se sont déroulées en exclusivité jusqu'ici. Ce qui fait dire à certains cadres de Dassault que la demande de proposition à Eurofighter n'est qu'une manoeuvre pour mieux négocier le prix du Rafale.

Louis Gallois s'est également exprimé sur les autres dossiers en cours chez EADS. Il s'set notamment excusé auprès des actionnaires et des clients de la firme pour la prolongation de six mois du délai de livraison du nouveau long-courrier A350. "Il n'est jamais bon d'être en retard", mais un délai supplémentaire est nécessaire pour régler les problèmes, a-t-il estimé.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte