Eurocopter s'envole au Brésil et en Pologne

Partager

Le Super Cougar fabriqué au Brésil. Lundi, le Brésil a signé avec la France une déclaration d'intention pour la fabrication sur son territoire d'hélicoptères de transport militaire Super Cougar d'Eurocopter. En présence du Président Luiz Inacio Lula da Silva, cette signature s'est déroulée à l'occasion des 30 ans du constructeur brésilien d'hélicoptères Helibras, détenu par des capitaux brésiliens et à 45 % par Eurocopter. Le projet nécessite un investissement de 300 à 400 millions de dollars pour développer l'usine d'Helibras, d'où les premiers appareils pourraient sortir à partir de 2010.

Outre cette déclaration d'intention, Helibras et la filiale d'EADS ont paraphé un accord industriel sur le Super Cougar, prévoyant un transfert de technologie française. Les hélicoptères destinés aux forces armées brésiliennes et à des utilisateurs privés seront adaptés à différentes missions : recherche-sauvetage, transport de charges, patrouille maritime, prospection pétrolière... Le Président Lula a également souligné les opportunités dont recèle le marché sud-américain, Hélibras étant le seul constructeur d'hélicoptères en Amérique du Sud. La France et le Brésil doivent désormais définir le nombre exact d'appareils achetés par l'armée brésilienne. Selon Les Echos et Le Figaro, le montant total du marché dépasserait le milliard d'euros.

En janvier, les deux pays se sont engagés dans un accord de coopération en matière de défense. Le Brésil, qui a lancé un ambitieux programme de modernisation de ses forces armées, étudie également l'acquisition de sous-marins et d'avions de combat polyvalent de type Rafale du groupe français Dassault, mais Eurofighter, Boeing, Saab et Sukhoï sont également sur les rangs.


23 EC135 pour la Pologne. Le ministère polonais de la Santé a commandé 23 hélicoptères EC135 pour équiper son réseau national de services médicaux d'urgence. Ces appareils, estimés à 5,5 millions d'euros l'unité, seront livrés entre 2009 et 2010. Le contrat comprend également un simulateur de vol sur l'EC135 et la maintenance des 23 hélicoptères. Début octobre 2007, Eurocopter avait remporté l'appel d'offres face au Britannico-Italien AgustaWestland.

« Grâce à sa polyvalence, l'EC135, dont plus de 680 unités ont été livrées à 160 clients dans 40 pays depuis sa commercialisation en 1996, est devenu la référence mondiale pour les services médicaux d'urgence », se targue l'hélicoptériste franco-germano-espagnol d'EADS, qui revendique 80 % de part de marché sur ce segment.

Matthieu Maury

Pour en savoir plus :
Rolls Royce prévoit la production de 16 000 hélicoptères d'ici 2017 (27/02/2008)
L'année record d'Eurocopter (22/01/2008)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS