L'Usine Aéro

Eurocopter met les gaz pour contrer la crise et la concurrence

, ,

Publié le

Face à l’intensification de la concurrence, à la crise et à la lente reprise qui touchent son carnet de commandes civiles, l’hélicoptériste européen booste son plan Shape, lancé en octobre dernier. Au programme : économies et investissements.

Eurocopter met les gaz pour contrer la crise et la concurrence © Eurocopter, Eric Raz

Outre les mesures de réorganisation du plan Shape (sans licenciement, ni chômage partiel selon la direction), visant 200 millions d’euros d’économies annuelles d’ici à 2011, notamment dans les fonctions support et dans la gestion des stocks, Eurocopter compte regrouper en 2012 ses activités allemandes de Donauwörth et Ottobrunn au sein du centre d’ingénierie de Donauwörth, qui deviendra son principal site en Allemagne. Il envisage aussi, « en fonction des conditions accordées par les pouvoirs publics français » de déplacer son usine de pales de La Courneuve sur l’aéroport du Bourget. La filiale d’EADS veut enfin « optimiser le périmètre de responsabilités des managers » et réduire le nombre de niveaux hiérarchiques, afin de « développer la responsabilisation et accélérer la prise de décision ».

Côté investissements, Eurocopter injectera, via autofinancement, 1,3 milliard d’euros en R&D de 2010 à 2014 (hélicoptères et services). Il avait déjà doublé son budget R&D entre 2007 et 2010. Durant les quatre prochaines années, la société sœur d’Airbus déboursera également plus de 1 milliard d’euros supplémentaire pour améliorer sa compétitivité.

Des investissements qui devraient générer la création de 400 emplois de techniciens et ingénieurs, alors que la réduction des coûts dans les fonctions non opérationnelles devrait se concrétiser par la suppression de 400 postes, en France et en Allemagne – selon le journal Les Echos : 250 dans l’Hexagone, 150 outre-Rhin. A ce propos, le premier hélicoptériste mondial précise que si les reclassements (dans l’entreprise ou dans le groupe EADS) ne sont pas « possibles », il mettra en place des plans de départs volontaires jusqu’en avril 2011.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte