Eurazeo veut des offres définitives pour Europcar en septembre

par Pamela Barbaglia et Arno Schuetze
Partager
Eurazeo veut des offres définitives pour Europcar en septembre
La société d'investissements Eurazeo a demandé aux candidats intéressés par un rachat d'Europcar de soumettre une offre définitive en septembre, ont dit à Reuters des sources proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

LONDRES/FRANCFORT (Reuters) - La société d'investissements Eurazeo a demandé aux candidats intéressés par un rachat d'Europcar de soumettre une offre définitive en septembre, ont dit à Reuters des sources proches du dossier.

Volkswagen a manifesté son intérêt pour l'entreprise cotée à Paris mais il n'a pas encore soumis d'offre ferme, le constructeur allemand restant prudent face aux lourdes retombées économiques de la pandémie liée au nouveau coronavirus sur le secteur de la location de voitures, ont dit les sources.

Europcar s'efforce d'attirer d'autres acteurs industriels à la table des négociations malgré le contexte défavorable, a dit l'une des sources.

Des fonds de capital investissement comme Apollo Global Management ont regardé avec attention la situation d'Europcar mais ils ne semblent prêts à investir que dans le cadre d'une restructuration de la dette de l'entreprise, ont ajouté les sources.

S'il ne trouve pas d'acquéreur, Europcar devrait ouvrir des discussions avec ses créanciers sur une restructuration de sa dette, qui verrait les détenteurs d'obligations contraints à un effort financier, selon les sources.

Eurazeo et Europcar ont refusé de s'exprimer sur le sujet tandis que Volkswagen et Apollo n'ont pas pu être joints dans l'immédiat.

Europcar affiche une capitalisation boursière de 321 millions d'euros et présentait une dette nette supérieure à un milliard d'euros à fin mars.

Europcar a bouclé en mai un plan de financement de 307 millions d'euros avec l'espoir de ne pas connaître le même sort que son concurrent américain Hertz, contraint de se déclarer en situation de faillite.

(Pamela Barbaglia à Londres et Arno Schuetze à Francfort, avec Gwénaëlle Barzic à Paris; version française Bertrand Boucey, édité par Henri-Pierre André)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS