Euphorie après les dernières nouvelles sur le commerce et le Brexit

Publié le

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en forte hausse vendredi matin, les investisseur saluant la perspective d'un accord commercial partiel entre les Etats-Unis et la Chine et la victoire sans appel de Boris Johnson aux élections législatives britanniques, qui doit lui permettre d'avancer rapidement sur le Brexit.

Euphorie après les dernières nouvelles sur le commerce et le Brexit
Les principales Bourses européennes évoluent en forte hausse vendredi matin. À Paris, le CAC 40 gagne 1,15% à 5.951,75 points à 09h00 GMT après un nouveau pic de plus de 12 ans à 5.972,17. À Francfort, le Dax prend 1,38%, au plus haut de l'année, et à Londres, le FTSE 100 avance de 1,47%. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau
© Regis Duvignau

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

À Paris, le CAC 40 gagne 1,15% à 5.951,75 points à 09h00 GMT après un nouveau pic de plus de 12 ans à 5.972,17. À Francfort, le Dax prend 1,38%, au plus haut de l'année, et à Londres, le FTSE 100 avance de 1,47%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 1,36%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 1,36% et le Stoxx 600 de 1,63%.

La Bourse de Dublin, très sensible aux nouvelles sur le Brexit, prend 3,38%.

Selon plusieurs sources proches du dossier, Washington a accepté de suspendre certains droits de douane touchant des produits chinois importés et d'en réduire d'autres en échange d'une promesse de Pékin d'accroître ses achats de produits agricoles américains en 2020.

S'il était confirmé, cet accord éloignerait la menace d'un durcissement du conflit commercial entre les deux premières économies du monde, puisque les Etats-Unis étaient censés relever dimanche les droits sur près de 160 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine.

La Chine n'a toutefois pas confirmé la conclusion d'un accord, se disant simplement à résoudre son différend commercial avec les Etats-Unis.

"C'est exactement le même message qu'il y a un an: 'les Etats-Unis et la Chine sont proches d'un accord', mais avec l'esprit de Noël qui s'est emparé des marchés, les opérateurs veulent y croire plus que d'habitude et les indices avancent à marche forcée, à coup de 'tweets'", résume Nicolas Chéron, responsable de la recherche marchés de Binck.fr.

L'autre grande nouvelle du jour est la victoire nette des conservateurs britanniques aux législatives, qui assurent au Premier ministre, Boris Johnson, une majorité confortable à la Chambre des communes.

Ce résultat ouvre la voie à une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne le 31 janvier, mettant fin à une incertitude de taille pour les investisseurs, même si elle est loin d'écarter toutes les menaces pesant sur l'économie.

VALEURS

Les progrès apparents sur le commerce USA-Chine profitent aux secteurs les plus exposés aux tensions commerciales: l'indice Stoxx des matières premières prend 2,5%, celui de l'automobile 2,41% et celui des hautes technologies 1,71%.

En tête du CAC 40 à Paris, PSA gagne 3,36%, Renault 3,42%, ArcelorMittal 1,83%.

Le compartiment bancaire, lui, avance de 2,78%, tiré par la remontée des rendements obligataires et par les banques britanniques: l'action Lloyds Banking Group bondit de 7,05%, Royal Bank of Scotland de 11,24% et Barclays de 8,02%.

Si le FTSE 100 londonien souffre de l'appréciation de la livre sterling, l'indice des "midcaps" britanniques prend 4,11%.

Côté français, Société générale gagne 1,94% et Crédit agricole 2,01%.

A la baisse, Eramet cède 3,88%, la plus forte baisse de l'indice SBF 120 après avoir averti que son Ebitda serait, au deuxième semestre, proche de celui du premier alors qu'il évoquait en juillet une "forte hausse".

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei, dopé par l'espoir d'un accord USA-Chine, a fini sur sa plus forte progression en une séance depuis dix mois, une hausse de 2,55%, et inscrit à 24.023,10 points sa meilleure clôture depuis octobre 2018.

En Chine, l'indice SSE Composite de Shanghai a terminé sur un gain de 1,78%, sa meilleure performance depuis le 19 août.

A WALL STREET

Les trois principaux indices de Wall Street ont inscrit des records jeudi après les premières informations sur un accord USA-Chine.

Le Dow Jones a fini sur un gain de 0,79%, prenant 220,75 points à 28 132,05, le Standard & Poor's 500, plus large, a gagné 26,94 points, soit 0,86%, à 3 168,57 et le Nasdaq Composite a progressé de 63,27 points (0,73%) à 8 717,32 points.

Le S&P 500 et le Nasdaq ont inscrit des records de clôture.

Le contrat à terme sur le S&P 500 prenait 0,32% dans les premiers échanges en Asie.

TAUX

Les nouvelles du jour sur le commerce et le Brexit, qui réduisent deux des risques majeurs pour les marchés, favorisent la hausse des rendements obligataires, les investisseurs se détournant du marché obligataire pour revenir sur les actifs risqués.

Celui du Bund allemand à dix ans prend plus de deux points de base à -0,249% après avoir atteint, à -0,217%, son plus haut niveau depuis six mois.

Son équivalent britannique prend près de quatre points à 0,856%, au plus haut depuis juin. Les contrats à terme montrent que la probabilité estimée d'une baisse de taux de la Banque d'Angleterre en 2020 a été divisée par deux.

CHANGES

Sur le marché des devises, la livre britannique prend près de 1,9% face au dollar, contre lequel elle a touché son plus haut niveau depuis mai 2018, et 1,4% face à l'euro après un pic au plus haut depuis juillet 2016.

L'"indice dollar", qui mesure les fluctuations de la monnaie américaine face à un panier de référence, abandonne 0,56% et l'euro s'échange à 1,1173, en hausse de 0,4%.

La monnaie unique a touché, à 1,1199 dollar, son plus haut niveau depuis la mi-août.

PÉTROLE

Le soulagement sur le commerce entre les Etats-Unis et la Chine bénéfice aussi au pétrole, qui évolue au plus haut depuis trois mois.

Le Brent gagne 0,95% à 64,81 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,74% à 59,62 dollars.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte