Eugène Perma relocalise Pétrole Hahn

Le fabricant rémois de produits d’hygiène et de soins capillaires rapatrie en France la production de sa célèbre lotion. A la clef : des économies sur les coûts de fabrication et un argument non négligeable pour développer les ventes à l’exportation.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Eugène Perma relocalise Pétrole Hahn

Petrole Hahn devient 100 % français ! Propriétaire de la marque depuis 1998, le fabricant de produits d’hygiène et de soins, Eugène Perma (marques Kéranove, Eugène Color…), vient de décider de relocaliser la production de la célèbre lotion capillaire dans son usine Parchimy de Reims. Jusqu’à présent la production de la lotion était sous-traitée en Grande-Bretagne, chez Boots, un héritage du temps où la marque appartenait à Procter & Gamble.

« Ce rapatriement répond à une volonté stratégique de notre part, tant pour des raisons économiques que marketing », explique Didier Martin, le pdg d’Eugène Perma (120 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008 et 600 salariés). « La fabrication française est un très bon argument de ventes pour nous à l’international, car synonyme de qualité », ajoute-t-il. Désormais la lotion Pétrole Hahn sera marquée « made In France », souligne le pdg. Entre l’étude de faisabilité, la partie technique et la formation des équipes, le projet de relocalisation aura duré près de deux ans. « Nous allons réaliser une économie de 5 % sur le coût de fabrication, plus 2 à 3 % sur le transport et le stockage », se félicite Didier Martin.

Eugène Perma a investi pour cette opération 1 million d’euros, notamment dans une nouvelle ligne de conditionnement et l’agrandissement de sa salle Atex (atmosphères explosives), pour la fabrication de la base alcoolique nécessaire à la lotion. Avec ses 105 salariés, l’usine française, qui voit sa production augmenter de 9 % aujourd’hui (avec désormais 3 millions de bouteilles Pétrole Hahn par an), ne prévoit pas de recrutement direct dans l’immédiat. « Une douzaine d’emplois ont été créés chez nos sous-traitants, notamment pour la fourniture de matières premières », souligne-t-on cependant. Car le groupe doit pour l’instant regarder de près ses dépenses. Malgré une progression de 7,5 % des ventes de la marque Pétrole Hahn sur le premier semestre 2009 en France, le chiffre d’affaires du groupe accuse un repli de 2 % au global, notamment à cause de sa division professionnelle. Eugène Perma veut aujourd’hui développer l’exportation (seulement 20 % des ventes actuellement), vers les pays de l’Est et la méditerranée pour accroître ses ventes sensiblement.

Adrien Cahuzac

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS