Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Etudiants, lycéens, syndicats... quelle mobilisation contre la loi travail ?

, , , ,

Publié le

Alors que la pétition en ligne contre la loi travail a dépassé le million de signatures, la mobilisation dans la rue sera observée de près ce mercredi 9 mars. Les syndicats étudiants et lycéens (UNEF, FIDL, UNL) ont appelé à une journée de manifestation et ont été soutenus par la CGT, FO, le NPA, et les principaux syndicats d’enseignants. A noter que la mobilisation à la SNCF et la RATP ne s'inscit pas dans ce mouvement et vise à appuyer les revendications sur les conditions de travail et les hausses de salaires.

Sommaire du dossier

Les syndicats étudiants et lycéens (UNEF, FIDL, UNL) appellent à une journée de manifestation contre la loi El Khomri ce mercredi 9 mars, soutenus par la CGT, FO, le NPA, et les principaux syndicats d’enseignants. Deux rendez-vous : l’un à 12h30 devant le siège du Medef pour rejoindre le ministère du Travail, l’autre à 14h place de la République. Un test très important pour le gouvernement, qui craint de voir les protestations de la jeunesse prendre de l’ampleur, alors que l’UNEF a annoncé "un mois de mobilisation". 

 

Retrouvez notre dossier spécial sur la loi travail

 

Les syndicats réformistes ne demandent pas le retrait du projet de loi El Khomri, mais de profondes modifications de son contenu. Ils appellent de leurs côtés à des mobilisations dans toute la France le samedi 12 mars. La CFDT, la CFTC et la CFE-CGC, suivis par une organisation étudiante, la Fage, veulent ainsi "faire pression" sur le gouvernement quelques jours avant la rencontre prévue entre tous les partenaires sociaux et le Premier ministre à Matignon, le lundi 14 mars, pour rediscuter du contenu de la loi. La conclusion d'une semaine démarrée par des rencontres individuelles entre le chef du gouvernement et les différentes organisations.

Grève à la SNCF et à la RATP... mais pas contre la loi travail

A noter que la mobilisation du jour à la SNCF et la RATP ne rejoint pas ce mouvement de protestation contre la loi travail. Les organisations syndicales de la SNCF (CGT, Unsa, Sud, CFDT) et de la RATP (Sud et CGT) ont déposé un préavis de grève, annonçant une journée noire dans les transports. A la SNCF, les cheminots, unis pour la première fois depuis 2013, protestent contre leurs conditions de travail et réclament des hausses de salaires. La CGT appelle les agents RATP à manifester à manifester à 10 heures devant le siège de la régie afin de refuser une "année blanche" salariale et de dénoncer les suppressions d'emplois, " 700 postes en 2015, et autant de prévues en 2016" selon Jacques Eliez,  secrétaire général de la CGT-RATP.

La SNCF prévoit en moyenne un Transilien, TGV et TER sur trois mais avec de fortes variations selon les régions. En région parisienne, le RER sera surtout perturbé dans les zones gérées par la SNCF avec par exemple 1 train sur 4 sur la portion nord du RER B, et 1 sur 2 sur la portion sud.

Dans un communiqué publié mardi, le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies a regretté que les syndicats de la SNCF et de la RATP aient "fait le choix de la grève, toujours pénalisante, alors que le dialogue social est engagé"..

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

09/03/2016 - 09h48 -

Bonne manif sous la pluie...................................................................................................................................................
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle