[Etude] Vacances, quand les femmes déconnectent, les hommes se plaignent

Une étude réalisée par Qapa s'intéresse à la déconnexion en vacances. Les femmes sont plus nombreuses à déconnecter complètement que les hommes. Résultat : elles sont plus nombreuses à décrocher vraiment. 

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[Etude] Vacances, quand les femmes déconnectent, les hommes se plaignent
En vacances, les femmes déconnectent plus facilement que les hommes, selon une étude.

Avant c’était simple, quand juillet arrivait les média passaient en mode grille d’été avec matraquage de "Vacances j’oublie tout". Patatras, le numérique est passé par là. Droit à la déconnexion ou non, les salariés qu’ils goûtent l’air iodé de la plage ou la pureté des alpages ont avec eux leur téléphone mobile et, s’ils n’ont pas choisi leur destination dans une zone blanche, une connexion au réseau.

In the pocket

C’est ainsi que le moteur de recherche Qapa a procédé à une enquête (1) pour connaître les usages en la matière. Et les résultats révèlent des disparités entre les hommes et les femmes. Ces dernières sont 78 % à déclarer réussir à décrocher pendant les congés d’été quand les hommes ne sont que 56 %, une différence de 22 points. Symétriques les unes sont en proportion (53 %) moins nombreuses que les autres (69 %) à estimer que le travail est davantage présent pendant les vacances qu’avant.

Et pour trouver le responsable, il ne faut pas aller chercher bien loin : il est dans la poche de pantalon ou dans le sac à main. Ainsi, près des deux tiers des femmes (65 %) disent avoir pratiqué la déconnexion totale. Les hommes sont donc nettement plus nombreux que les femmes à être accro à leur terminal. Certains diraient que c’est parce qu’ils ont davantage des postes à responsabilité.. Voire, faute de questions offrant de comprendre les raisons de cet écart, on peut aussi estimer que les hommes sont plus nombreux à se croire indispensables que les femmes, ou encore que les femmes ont une vie plus riche si bien qu’elles arrivent à exister en dehors du monde professionnel.. Et les possibles explications ne s’arrêtent sûrement pas là..

Les femmes plus efficaces ?

Seule indication qui ouvre sur une autre hypothèse : les femmes seraient-elles après tout mieux organisées que les hommes ? En effet, 51% déclarent qu’ils travailleront sûrement pendant les vacances, quand seulement 29 % des femmes l’envisagent.

Etonnamment, hommes et femmes sont quasiment d’accord quand il s’agit de dédouaner les smartphones. Seulement 24 % des femmes et 33 % des hommes pensent que leur téléphone portable est à blâmer. Comme si les uns et les autres avaient pris conscience que c’est leur comportement et non la technologie qui est en cause.

------------------------

(1) Etude par e-mailing auprès de 4,5 millions d'utilisateurs de la base Qapa entre le 3 et le 6 juillet 2017. Les informations utilisées sont toutes déclaratives.

Christophe Bys Grand reporter management, ressources humaines
Christophe Bys

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS