Etre diplômé d'une université américaine serait le plus court chemin vers l'emploi

Le spécialiste de l’orientation Quacquarelli Symons (QS) a publié, mardi 12 septembre, le Top 100 des universités et grandes écoles favorisant le plus l’employabilité. Selon le classement, les facultés américaines offrent les meilleures chances. Les deux seuls établissements français, Polytechnique et Centrale Supelec pâtissent d’un manque de partenariats avec les entreprises.

Partager
Etre diplômé d'une université américaine serait le plus court chemin vers l'emploi
Le campus de UCLA (University of California Los Angeles)

Le spécialiste de l’orientation Quacquarelli Symons (QS) publie chaque année le Top 100 des instituts supérieurs favorisant l’accès à l’emploi des étudiants. L’édition 2018 révèle que les campus des Etats-Unis délivrent les sésames et préparent les étudiants les plus convoités par les employeurs. Du côté des écoles françaises, seules deux entrent dans ce Top 100. Polytechnique et Centrale Supelec arrivent respectivement à la 28ème et 80ème place. Les deux écoles ont une très forte côte auprès des employeurs. QS pointe, par contre, un déficit d’échanges avec le monde de l’entreprise.

Selon une précédente étude de Hired, les diplômés avec le meilleur niveau de vie sont installés aux Etats-Unis. Et ce serait aussi le pays idéal pour obtenir un diplôme ouvrant les portes de l'emploi. En effet, les Etats-Unis caracolent en tête du classement. 31 universités américaines figurent dans le Top 100. Le Royaume-Uni y fait entrer quatorze instituts supérieurs et l’Allemagne, avec huit universités classées, complète le trio de tête.

L’université de Stanford, située en plein cœur de la Silicon Valley délivre le meilleur passeport pour l’emploi. La deuxième place est occupée par une autre université californienne, UCLA à Los Angeles. Troisième, Harvard située à Boston, offre les meilleurs salaires aux anciens. L’Université de Cambridge se positionne en tête des universités européennes à la sixième place.

L’institut a audité 500 établissements. Le classement découle de l’analyse de cinq critères : la réputation auprès des employeurs, le revenu des anciens, les partenariats avec les entreprises, leur présence au sein des campus et le pourcentage de diplômés ayant en emploi douze mois après leur sortie de l’école.

0 Commentaire

Etre diplômé d'une université américaine serait le plus court chemin vers l'emploi

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS