Etché Sécurité va se doter d’une nouvelle unité en Pyrénées-Atlantiques

Le leader européen de la botte technique en caoutchouc va quitter la commune de Mauléon pour s’implanter à Viodos (Pyrénées-Atlantiques).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Etché Sécurité va se doter d’une nouvelle unité en Pyrénées-Atlantiques
Bottes de sécurité

"La configuration de nos locaux situés dans le centre-ville de Mauléon, sur deux niveaux, n’est plus adaptée aux règles de sécurité et aux conditions de travail actuelles. Du coup, nous avons fait appel à une ergonome de la médecine du travail ainsi qu’à la Carsat pour concevoir une nouvelle usine et des ateliers qui vont permettre de réduire les manutentions, d’améliorer la qualité de l’air au poste de travail et la productivité", explique Pierre-François Etchegoyhen, à la tête de Etché Sécurité, une PME qui fabrique 60 000 paires de bottes techniques par an.

La nouvelle usine, d’une superficie de 3 100 m², permettra d’augmenter la capacité de production de 20 %. Elle nécessite un investissement de 3 millions d’euros. Les travaux vont être lancés en septembre pour un déménagement prévu en aout 2013.

Etché Sécurité, qui emploie 26 salariés, réalise un chiffre d’affaires de 2,2 millions d'euros. La PME écoule ses produits auprès de distributeurs spécialisés dans les équipements de protection individuelle. Son catalogue de bottes est large : celles qui résistent au feu pour les pompiers, celles qui sont capables de résister à des voltages de 13 000 volts pour des travaux sous tension, ou encore les bottes dédiées à la protection chimique, à la spéléologie ou à l’armée (protection nucléaire radiologique bactériologique et chimique). Elle réalise 60 % de son activité à l’export, dans une quarantaine de pays, de l’Europe à l’Asie.

"Nous sommes sur une niche et nous n’en avons jamais dévié. Nous avons toujours travaillé le caoutchouc", explique Pierre-François Etchegoyhen. Cet ingénieur ESICA, âgé de 37 ans, représente la cinquième génération aux manettes de l’entreprise familiale. Etché Sécurité continue de travailler les caoutchoucs synthétiques (nitril, polychloroprène) pour leurs propriétés de résistance à la chaleur et les caoutchoucs naturels pour leur propriétés isolantes. Tout en apportant des innovations. En 2008, les embouts des bottes jusqu’alors en acier ont été remplacés par des embouts en polycarbonate.

Dans les prochains mois, Etché Sécurité va procéder à l’embauche de sept ouvriers qui viendront travailler dans la nouvelle usine.

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS