États-Unis: Les inscriptions au chômage baissent plus que prévu

WASHINGTON (Reuters) - Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, les licenciements ayant diminué alors que les entreprises recherchent des travailleurs pour répondre à l'augmentation de la demande favorisée par la reprise de l'économie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

États-Unis: Les inscriptions au chômage baissent plus que prévu
Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, les licenciements ayant diminué alors que les entreprises recherchent des travailleurs pour répondre à l'augmentation de la demande favorisée par la reprise de l'économie. /Photo prise le 15 avril 2021/REUTERS/Amira Karaoud

Les inscriptions ont baissé à 406.000, le plus faible nombre enregistré depuis la mi-mars 2020, contre 478.000 (révisé) lors de la semaine au 22 mai, a annoncé jeudi le département du Travail.

Elles se maintiennent ainsi sous la barre des 500.000 pour la troisième semaine d'affilée.Les économistes attendaient en moyenne 425.000 inscriptions au chômage.

Les inscriptions de la semaine précédente ont été révisées en hausse par rapport à une estimation initiale de 444.000.La moyenne mobile sur quatre semaines a nettement baissé pour s'établir à 458.750 contre 535.250 (révisé) la semaine précédente. Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités a été ramené à 3,642 millions lors de la semaine au 15 mai (dernière semaine pour laquelle ces chiffres sont disponibles) contre 3,738 millions la semaine précédente.

(Lucia Mutikani, version française Laetitia Volga, édité par Bertrand Boucey)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS