Etats-Unis : la lente reprise de la création d’emplois dans l’industrie

L’économie américaine est au beau fixe, portée par l’amélioration de la compétitivité des usines. Mais si la croissance de l’emploi industriel a repris dès 2010, celle-ci demeure assez lente. Et n’a pas encore comble les lourdes pertes enregistrées pendant la crise de 2008-2009.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Etats-Unis : la lente reprise de la création d’emplois dans l’industrie

L’industrie américaine reprend des couleurs. Le gouvernement américain se félicite du retour au pays de nombreuses entreprises qui avaient délocalisé leur outil de production dans les pays à bas coût de main d’œuvre.

Selon une étude du Boston Consulting Group, l’industrie américaine devient de plus en plus compétitive face aux pays émergents. Et dépasse largement les pays européens. Pour le cabinet de conseil, le coût du travail dans l’industrie allemande, française, italienne et britannique sera supérieur de 8 à 18 % à celui des Etats-Unis d’ici 2015.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sur l’emploi, pourtant, la reprise est moins marquée. En 2009, l’industrie a détruit en cumulé plus de 1,3 million de postes. Depuis 2010, la tendance s’est inversée et les entreprises ont repris les embauches. Mais à pas comptés.

498 000 emplois créés depuis 2010

Le nombre de créations est en effet loin d’avoir rattrapé le nombre de destructions d’emplois dans le secteur manufacturier. En deux ans et demi, l’industrie américaine n’a ainsi créé "que" 498 000 emplois (de 2010 au premier semestre 2013). Sur la seule année 2013, après les deux premiers mois en positif, les mois de mars, avril, mai et juin ont enregistré près de 19 000 destructions d’emplois. Le mois de juillet est revenu dans le positif, avec seulement 6000 emplois créés.

La tendance devrait cependant rester globalement positive, selon le BCG. La compétitivité de l’industrie américaine devrait lui permettre de continuer à gagner des parts de marché à l’export. Le cabinet de conseil estime que, d’ici 2020, les Etats-Unis pourraient récupérer entre 20 et 55 milliards de dollars de marchés à l’export sur leurs concurrents européens.

De quoi renforcer leur outil industriel. Le BCG prévoit ainsi que, d’ici 2020, entre 600 000 et 1,2 million d’emplois directs seront créés dans l’industrie du fait de l’augmentation des exportations et de l’amélioration de la compétitivité des emplois industriels. Auxquels s’ajouteront entre 1,9 million et 3,5 millions de postes dans les services (distribution, transports, logistiques).

Arnaud Dumas

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS