Etats-Unis: La Fed garde le cap malgré l'inflation et l'emploi, dit Clarida

par Howard Schneider et Ann Saphir
Etats-Unis: La Fed garde le cap malgré l'inflation et l'emploi, dit Clarida
Il faudra encore un certain temps avant que l'économie des Etats-Unis soit suffisamment rétablie pour permettre à la Réserve fédérale de réduire ses achats mensuels d'actifs, a déclaré mercredi le vice-président de la banque centrale américaine, Richard Clarida (photo). /Photo d'archives/REUTERS/Jonathan Crosby

WASHINGTON (Reuters) - Il faudra encore un certain temps avant que l'économie des Etats-Unis soit suffisamment rétablie pour permettre à la Réserve fédérale de réduire ses achats mensuels d'actifs, a déclaré mercredi le vice-président de la banque centrale américaine.

La double surprise d'un ralentissement du rebond de l'emploi aux Etats-Unis et d'une accélération plus franche qu'attendu de l'inflation dans la première économie du monde ne modifie pas l'agenda de la Fed, a dit Richard Clarida lors d'un symposium en ligne organisé par la National Association of Business Economics.

"Les perspectives de court terme pour le marché du travail apparaissent plus incertaines que celles pour l'activité économique", a-t-il dit.

La Fed a fait du retour au plein emploi sa priorité et fait savoir qu'elle autoriserait l'inflation à dépasser temporairement sa cible afin de le faciliter.

Le rapport mensuel publié vendredi dernier a montré un ralentissement de la croissance du marché du travail, un manque de main-d'oeuvre limitant les embauches dont les entreprises ont besoin pour faire face une forte demande sur fond de redémarrage économique vigoureux.

"Ce que le nécessaire rééquilibrage entre l'offre et la demande sur le marché du travail signifie pour la dynamique des salaires et des prix dépendra de manière importante du rythme de la reprise de la participation de la population active mais également de l'étendue et de la durée du déséquilibre post-pandémique entre l'offre et la demande d'emploi dans des secteurs spécifiques de l'économie", a dit Richard Clarida.

Au rythme actuel des créations d'emploi, il faudrait attendre août 2022 pour que le marché du travail aux Etats-Unis renoue avec ses niveaux d'avant la crise sanitaire, a-t-il ajouté.

L'ÉCONOMIE "TRÈS ÉLOIGNÉE" DES OBJECTIFS DE LA FED

"Nous nous engageons à utiliser toute la gamme de nos outils pour soutenir l'économie aussi longtemps qu'il sera nécessaire pour que le travail soit fait et bien fait", a-t-il dit.

Il faudra encore "un certain temps" avant que le retour au plein emploi permette à la Fed de considérer de réduire ses achats d'obligations, actuellement de 120 milliards de dollars (près de 99 milliards d'euros) par mois, selon lui.

Le vice-président de la Fed s'exprimait juste après la publication des chiffres mensuels de l'inflation aux Etats-Unis, qui montrent qu'elle a accéléré à 4,2% sur un an le mois dernier.

Ces chiffres renforcent la crainte sur les marchés financiers d'un emballement des prix qui contraindrait la banque centrale à resserrer prématurément sa politique.

Les responsables de la Fed ne cessent pourtant de rappeler qu'un retrait progressif ("tapering") du soutien apporté aux marchés par ses achats d'actifs n'est pas d'actualité, ce qu'a encore dit mercredi Richard Clarida.

Les pressions sur l'inflation de base sont temporaires, a-t-il dit avant de prévoir que les prix augmenteraient encore quelque peu avant de s'apaiser plus tard dans l'année.

"Sans négliger le flux récent de données macroéconomiques encourageantes, l'économie demeure très éloignée de nos objectifs", a-t-il dit.

(Howard Schneider, version française Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS