États-Unis: L'emploi se redresse, les salaires montent

par Lucia Mutikani
États-Unis: L'emploi se redresse, les salaires montent
Les entreprises américaines ont continué d'embaucher en mai en profitant de l'allègement des contraintes sanitaires et des progrès de la vaccination contre le COVID-19, une évolution qui conforte le scénario de la poursuite de la reprise. /Photo prise le 15 avril 2021/REUTERS/Amira Karaoud

WASHINGTON (Reuters) - Les entreprises américaines ont augmenté les recrutements comme les salaires en mai, montrent les chiffres publiés vendredi par le département du Travail, qui rassurent sur la solidité de la reprise sans pour autant nourrir les craintes d'une spirale inflationniste.

L'économie des Etats-Unis a créé 559.000 emplois non-agricoles, a annoncé le département du Travail, qui a en outre revu en légère hausse le chiffre d'avril, à 278.000 contre 266.000 annoncé initialement.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un chiffre de 650.000 emplois créés en mai. Leurs estimations s'échelonnaient entre 400.000 et un million.

Le taux de chômage, calculé sur la base d'une enquête distincte, est revenu à 5,8% en mai après 6,1% le mois précédent alors que le consensus le donnait à 5,9%.

Beaucoup d'observateurs estiment que cet indicateur est sous-estimé, de nombreux Américains se présentant comme "employés mais absents du travail" et non comme chômeurs.

Au total, environ 9,3 millions de personnes étaient officiellement classées comme sans emploi le mois dernier, ce qui signifie que quelque 7,6 millions de postes supprimés au début de la crise du coronavirus en mars 2020 n'ont toujours pas été recréés.

Le président Joe Biden a néanmoins salué sur Twitter les statistique de mai, évoquant "un progrès historique pour les familles américaines et l'économie américaine".

"L'Amérique recommence à avancer", a-t-il ajouté.

Le redressement du marché du travail profite des progrès de la campagne de vaccination contre le COVID-19 (plus de la moitié des Américains sont complètement vaccinés), qui favorisent la levée des restrictions sanitaires et la reprise de l'activité des entreprises.

Mais ce mouvement se traduit aussi par des tensions sur les chaînes d'approvisionnement et sur les recrutements, d'autant plus fortes qu'une partie de la population en âge de travailler, féminine notamment, reste à domicile en attendant la réouverture complète des établissements scolaires.

L'arrivée à échéance des mesures exceptionnelles d'indemnisation chômage dans 25 Etats dirigés par des républicains pourrait toutefois pousser des millions de personnes à chercher de nouveau du travail.

LA HAUSSE DES SALAIRES N'INQUIÈTE PAS

En attendant, la pénurie de main-d'oeuvre favorise la hausse des salaires: le rapport du département du Travail montre que le salaire horaire moyen a augmenté de 0,5% en mai après +0,7% en avril, ce qui porte sa progression sur un an à 2,0%.

Une augmentation rapide, forte et prolongée des salaires, favorisée par les difficultés de recrutement rencontrées par plusieurs secteurs, comme la restauration, pourrait accréditer le scénario - redouté par les marchés financiers - d'une accélération durable de l'inflation susceptible d'obliger la Réserve fédérale à resserrer plus rapidement que prévu sa politique monétaire.

Mais la majorité des économistes ne s'attendent pas à ce que la Fed commence avant la fin de l'année à réduire ses achats massifs d'obligations sur le marché, qui lui permettent de maintenir des taux d'intérêt très bas.

Le rapport sur l'emploi de mai "continue de suggérer que le marché du travail s'améliore, mais pas trop rapidement", résume Michael Arone, directeur des investissements de State Street Global Advisors.

Wall Street a ouvert en hausse après ces chiffres et l'indice phare Standard & Poor's 500 gagnait 0,64% à 14h15 GMT. Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor à dix ans, influencé par les anticipations en matière d'inflation, s'affichait alors en baisse à 1,5738% contre 1,625% juste avant la publication des statistiques.

Le dollar cédait du terrain face à l'euro, qui remontait à 1,2170 contre 1,2114 deux heures auparavant.

(Version française Marc Angrand)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Refonte du paramétrage et de la donnée du SIRH HR Access

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS