Etats-Unis: L'ajout d'une mesure au plan d'infrastructure des démocrates suscite l'ire des républicains

par David Morgan, Richard Cowan et Andrea Shalal
Etats-Unis: L'ajout d'une mesure au plan d'infrastructure des démocrates suscite l'ire des républicains
Quelques heures après que le président américain Joe Biden a annoncé qu'un accord bipartite sur le plan pour rénover les infrastructures avait été trouvé, le chef de file de la minorité républicaine au Sénat s'est insurgé contre les plans visant à ajouter au projet de loi bipartisan de 1.200 milliards de dollars (1.005 milliards d'euros) une autre mesure finançant ce que les démocrates appellent les "infrastructures humaines". /Photo prise le 24 juin 2021/REUTERS/Kevin Lamarque

WASHINGTON (Reuters) - Quelques heures après que le président américain Joe Biden a annoncé qu'un accord bipartite sur le plan pour rénover les infrastructures avait été trouvé, le chef de file de la minorité républicaine au Sénat s'est insurgé contre les plans visant à ajouter au projet de loi bipartisan de 1.200 milliards de dollars (1.005 milliards d'euros) une autre mesure finançant ce que les démocrates appellent les "infrastructures humaines".

Joe Biden et les principaux démocrates du Congrès - la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et le chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer - avaient depuis longtemps fait part de leur intention de lier l'accord bipartisan à un autre projet de loi prévoyant des dépenses pour les soins de santé et pour les services à l'enfance.

La seconde mesure serait adoptée par le biais d'une manoeuvre du Sénat appelée "réconciliation", ce qui lui permettrait d'entrer en vigueur sans le vote des républicains.

"Je m'attends à ce que dans les prochains mois, avant la fin de l'année fiscale, nous ayons voté sur ce projet de loi (bipartisan) - le projet de loi sur l'infrastructure - ainsi que sur la résolution budgétaire", a déclaré Joe Biden lors d'une conférence de presse. "Mais si un seul me parvient, je ne le signerai pas. C'est un tandem."

Cela a attiré une réponse sévère de Mitch McConnell.

"Moins de deux heures après avoir félicité publiquement nos collègues et approuvé en fait l'accord bipartisan, le président a pris la mesure extraordinaire de menacer d'y opposer son veto", a-t-il déclaré au Sénat.

Mitch McConnell, Nancy Pelosi et Chuck Schumer n'ont pas été directement impliqués dans les discussions bipartites sur le plan d'infrastructure. Le chef de file républicain n'a pas déclaré publiquement s'il soutiendrait l'initiative, bien qu'il l'ait qualifiée d'"encourageante" lors de son intervention au Sénat.

Les membres progressistes du Congrès - dont certains faisaient pression pour un projet de loi ambitieux de 6.000 milliards de dollars - avaient indiqué qu'ils ne soutiendraient pas le projet de loi bipartisan sans une mesure d'accompagnement.

Le plan comprend 579 milliards de dollars de nouvelles dépenses, destinées à financer des investissements majeurs dans le réseau électrique américain, le déploiement de l'internet haut débit et les transports ferroviaires.

(version française Camille Raynaud)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - Orly

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la passation et le suivi de certains marchés

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS