Etats-Unis : haro sur la dépendance énergétique

Partager

Aux Etats-Unis comme ailleurs, les prix flambent à la pompe. Résultat, la dépendance énergétique est devenue un des thèmes phares de la campagne présidentielle américaine. C'est ainsi que le président Bush a levé lundi 14 juillet le moratoire sur les forages pétroliers et gaziers dans les eaux territoriales américaines.

Georges W. Bush a abrogé un décret présidentiel, et appelé de ses vœux une « prospection responsable ». Mais pour lever l'interdiction de forage il faudrait qu'il soit suivi par le Congrès. Le moratoire du Congrès expire le 30 septembre. Les élus démocrates ne devraient pas voter pour sa levée, conformément à la position de leur candidat Barack Obama. Le candidat républicain, John McCain, s'est en revanche déclaré favorable à la décision de Georges W. Bush.

Les Etats-Unis importent 70 % de leur consommation de pétrole. Ils représentent 25,9 % des exportations de pétrole brut en provenance des membres de l'OPEP.

Une situation qui n'angoisse pas que le président. Plutôt que de tenter de réduire leur dépendance énergétique en trouvant de nouveaux gisements nationaux, T. Boone Pickens, un milliardaire américain qui a fondé sa fortune sur le pétrole, propose de troquer l'or noir pour les énergies vertes, et plus particulièrement l'éolien. L'homme d'affaires a décidé d'implanter un gigantesque parc éolien dans le territoire désertique de l'Ouest américain. Il a commencé par acheter pour 2 milliards de dollars 667 turbines à General Electric, en attendant d'en installer quatre fois plus au Texas. Il pousse l'initiative jusqu'à vouloir construire son propre réseau de lignes à haute tension afin d'acheminer l'électricité ainsi produite.

Raphaële Karayan

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS