Et vogue le nautisme… qui retrouve son allure d’avant crise

La Fédération des industries nautiques a présenté, mercredi 5 septembre, les résultats du secteur sur la saison 2016/17. La croissance est au rendez-vous grâce à l’international, car le marché français reste fragile.

Partager
Et vogue le nautisme… qui retrouve son allure d’avant crise
Les industriels tricolores ont le vent en poupe.

Dix ans pour retrouver son niveau d’avant crise ! Les industriels français du nautisme ont dû ramer avec des vents contraires pour retrouver un rythme de croisière. "La saison 2016/17 clôture une décennie tourmentée, mais qui a permis à la filière de retrouver le niveau de 2008 avec un chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros [1,8 milliard pour la seule filière industrielle nautique] et 41 500 emplois", se réjouit Yves Lyon-Caen, le président de la Fédération des industries nautiques (FIN).

L’international, bouée de secours de l’industrie française
Si les industriels français ont retrouvé des couleurs, ils le doivent essentiellement au développement de leurs activités internationales, à l’image de Beneteau, en pleine forme qui a recruté cette année 500 salariés en France et 200 à l’étranger. En dix ans, la part des exportations des industriels tricolores est passée de 62 % à 75,1% de leur chiffre d'affaires. Avec deux grands marchés : l’Amérique du nord (40 %) et l’Europe (40 %), sans oublier la Chine.

En France, si le chiffre d’affaires est en très légère progression (+ 1%) avec un niveau en valeur qui atteint 80% de celui de 2008, le nombre d’unités vendues a été divisé par deux depuis cette période et plafonne aujourd’hui à 10 000 bateaux. "Il existe une très forte corrélation entre la croissance économique et le marché nautique, indique Yves Lyon-Caen à l’Usine Nouvelle. Et la France est restée à la traîne. Il faut maintenant attendre les résultats des mesures pour stimuler la croissance."

Si le marché du bateau neuf parait s’essouffler, il faut savoir que celui de l’occasion est sept fois plus important. Un navire est revendu six ou sept fois au cours de son existence.

Pour la saison 2017/18, l’optimisme est de mise à la FIN. "On va enregistrer au moins un millier d’emplois supplémentaires et le chiffre d’affaires devrait croître d’environ 5 % pour atteindre 5,3 à 5,5 milliards d’euros", confie le président de la Fédération. Des vents favorables qui ne demandent qu’à se poursuivre.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS