Et si l'Etat avait manqué d'ingénieurs pour gérer la crise du Covid-19

Historien, Patrick Weil a livré son explication de la gestion de la crise liée au Covid-19 en France. Il évoque notamment la formation uniforme et monocolore des énarques et l'absence d'ingénieurs capables d'organiser le ravitaillement au sein de la haute administration. 

Partager
Et si l'Etat avait manqué d'ingénieurs pour gérer la crise du Covid-19
Le problème des énarques ? Ils n'ont pas fait l'école Polytechnique.

La thèse est originale et toute en nuances, ce qui, avouons-le, fait du bien. Historien et politologue, Patrick Weil a travaillé sur les questions d'immigration. Invité de l'édition matinale d'information de France Culture animée par Guillaume Erner, il a été interrogé sur la gestion de la pandémie de Covid-19 par le gouvernement français et le chef de l'Etat.

Loin de la critique en bloc de Marcel Gauchet, Patrick Weil estime qu'on ne peut pas dire qu'il y a eu une faillite générale de l'appareil d'Etat et s'en explique. Ce qui ne l'empêche pas de critiquer certains aspects et d'apporter un éclairage original sur les causes de ce qu'on nommera, au choix, cafouillage, ratage ou scandale.

A LIRE AUSSI

"Les stocks de masques nationaux étaient insuffisants face à l'explosion des besoins", souligne la mission parlementaire sur le Covid-19

Une élite monocolore

Selon lui, une des explications des difficultés rencontrées serait à chercher dans la formation des membres de la haute administration. Trop d'énarques et plus assez d'ingénieurs, est-on tenté d'écrire pour résumer sa pensée balancée. Il rappelle ainsi le rôle de Jean Monnet en 1914 (autodidacte né dans une famille de négociants en cognac, qui apprit "sur le terrain" ce qu'on appelle désormais la logistique), qui prit en charge la question du ravitaillement. "A l'époque, il y avait beaucoup plus d'ingénieurs dans l'Etat. Il y avait des polytechniciens qui aimaient leur métier d'ingénieur, qui n'étaient pas attirés par la finance et c'est ça qu'aujourd'hui il n'y a plus", estime Patrick Weil.

Pour autant, il ne fait pas le procès des énarques mais critique le côté monocolore de cette formation. En 1914, "il y avait de la diversité dans l'administration".

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS