ET MAINTENANT, RELANCER LA CROISSANCE

Ancien commissaire européen, économiste réputé... Le nouveau président du Conseil italien Mario Monti a le CV quasi-parfait pour convaincre les marchés financiers. Il va en avoir besoin. Car au-delà du poids colossal de la dette (1 900 milliards d'euros), les marchés s'inquiètent surtout de l'absence de croissance de la Péninsule. La Commission européenne s'attend à une stagnation du PIB en 2012, après 0,5 % de croissance en 2011. Pour relancer la machine, le Parlement a déjà fait adopter plusieurs réformes structurelles, à côté des mesures d'économie budgétaire, pour donner un peu d'air à l'économie et réduire la bureaucratie. Simplification administrative, mesures fiscales pour inciter l'emploi des jeunes, report de l'âge du départ en retraite, relance des chantiers d'infrastructure... Le plan reprend largement les demandes de la Confindustria, le patronat italien qui applaudit. Il faudra convaincre les syndicats, notamment pour conduire la réforme du marché du travail.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement